Article 

Aulas se plaint de l'arbitrage de PSG/OL (2-1) et veut soudainement le réformer

Publié le lundi 20 septembre 2021 à 13:27 par Philippe Goguet
Battus dans les dernières secondes de PSG/OL (2-1), les dirigeants lyonnais et Jean-Michel Aulas en tête avaient surtout dans le viseur le penalty accordé par M. Turpin à Neymar. A tel point que le président de l'OL veut soudainement réformer l'arbitrage !

L'OL s'est bien battu au Parc des Princes ce dimanche soir malgré la défaite (1-2) mais cette dernière avait un goût amer dans la bouche des dirigeants rhodaniens après la rencontre. Le match était à peine fini que le président Jean-Michel Aulas attaquait directement l'arbitrage au micro d'OLTV, notamment en raison de l'égalisation parisienne : « Le penalty est une aberration. M. Turpin a fait un excellent match, il faut le reconnaître, mais la VAR aurait dû intervenir. »

En conférence de presse, son entraîneur Peter Bosz a également refusé d'admettre la faute de son jeune joueur Malo Gusto sur Neymar : « Ce n'est pas du tout une faute de Malo. C'est une faute de Neymar, qui a mis la main sur son dos et Malo ne peut rien faire là. La première faute, c'est Neymar qui l'a fait, donc ce n'était pas du tout un penalty. Je comprends que l'arbitre ne puisse pas le voir, mais la VAR qui a toutes les images... c'est une erreur. »

Le VAR est justement dans le viseur de Jean-Michel Aulas qui va même s'en prendre au grand patron de l'arbitrage Pascal Garibian au micro d'OLTV : « On investit dans des proportions très intéressantes et très importantes dans la VAR, donc je veux entendre M. Garibian car, s'il ne prend pas la parole pour dire qu'il y a eu erreur, on se trouve alors dans une situation de non-droit et ce n'est pas l'esprit du football. C'est une décision anormale. »

La nuit est passée, l'OL est toujours bredouille mais Jean-Michel Aulas n'en démord toujours pas et c'est désormais sur Twitter qu'il a relancé la machine à complaintes. Désormais, celui qui siège au comité exécutif de la FFF depuis 2017 veut moderniser l'arbitrage : « Il est temps pour l’arbitrage du foot de faire sa révolution, d’être transparent : la seule solution est d’avoir comme au rugby des arbitres avec micro ouvert, tout comme les échanges VAR. Pourquoi refuser de voir la double faute de Neymar qui entraîne la chute de M Gusto ? »

Après quatre ans à siéger dans l'une des assemblées les plus importantes du football français et récemment réélu dans celle-ci, on peut également se demander pourquoi il a fallu que l'OL soit prétendument volé pour que M. Aulas commence à se pencher sur le sujet...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 octobre

samedi 23 octobre

vendredi 22 octobre

jeudi 21 octobre

mercredi 20 octobre

mardi 19 octobre

lundi 18 octobre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux