Article 

Face à Monaco, le PSG doit mieux gérer son après-Barça que la dernière fois

Publié le dimanche 21 février 2021 à 10:38 par Philippe Goguet
Ce n'est pas la première fois que le PSG passe quatre buts au FC Barcelone en Ligue des Champions. Mais face à Monaco ce dimanche soir, le club parisien doit faire mieux qu'il y a quatre ans, lorsqu'il s'était pris les pieds dans le tapis face à Toulouse à la maison (0-0), en pleine course au titre...

Un huitième de finale aller gagné en marquant quatre buts, le FC Barcelone en victime, un énorme pas en avant de fait pour la qualification, un retour à la Ligue 1 qui semble soudainement facile et un match à domicile pour surfer sur ce bon résultat européen. Les circonstances sont exactement les mêmes qu'en 2017, lorsque les troupes d'Unai Emery avaient réussi le match parfait face au Barça (4-0) avant de se louper à la maison contre le Toulouse de Pascal Dupraz cinq jours plus tard (0-0). Clin d'oeil du destin, Paris avait aussi eu cinq jours pour préparer ce match et tout semblait en place pour enchaîner.

A l'époque, le PSG se bat avec... Monaco pour reprendre la tête de la Ligue 1 et les Monégasques s'étaient loupés deux jours plus tôt, n'arrachant qu'un match nul à Bastia. Cette fois-ci, Paris a vu Lyon gagner à Brest tandis que Lille a, avant même le choc du soir, toujours un point d'avance sur des Parisiens qui seront forcément troisièmes au coup d'envoi du match du soir face à l'AS Monaco. C'est Mauricio Pochettino en personne qui annonce l'importance du match : « Le match est important, ils sont à 5 points... Pour rester dans la course en titre, il faut gagner. »

A l'époque, Unai Emery avait préféré faire tourner son effectif pour le match d'après, celui qui arrive alors que l'euphorie est encore présente, et ce ne sont pas moins de cinq des dix joueurs de champ qui avaient changé, à savoir les deux latéraux (Aurier et Maxwell plutôt que Meunier et Kurzawa), deux des milieux de terrain (Motta et Nkunku à la place de Matuidi et Verratti) et un attaquant, Lucas prenant la place de Di Maria sur le flanc droit. Sur ces changements, au moins deux d'entre eux l'étaient toutefois pour des blessures, à savoir Di Maria et Verratti.

Si cet écueil a déjà évité puisqu'aucun des joueurs de Barça/PSG n'est revenu blessé, le Paris d'Unai Emery avait affiché une véritable lassitude mentale, semblant sans jus ce soir-là face à un TFC venu chercher le point du match nul avec un bloc très regroupé. De son côté, Pochettino ne semble pas vouloir changer autant puisqu'il devrait reconduire l'équipe qui a gagné à Barcelone, et visiblemenet dans son intégralité, alors qu'il sait pourtant ce qu'il risque :  « La récupération mentale, physique et physiologique, c'est possiblement le défi le plus important et nous devons le relever. »

Au contraire, l'Argentin n'a pas hésité à mettre la pression à son équipe avant la rencontre :« Il faut jouer tous les matchs comme si c’était le dernier, quelle que soit la compétition. Espérons que la performance de l'équipe sera de top niveau mais ce nest pas facile de répéter ça en Ligue 1, en Champions League ou en Coupe de France. Toutes les compétitions sont différentes mais c’est le défi que nous devons relever peu à peu, jouer chaque match comme si c'était le plus important. »  C'est désormais aux joueurs de montrer qu'ils ont appris la leçon, tant en Ligue 1 ce soir qu'en Champions League dans trois semaines.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 23 février

lundi 22 février

dimanche 21 février

samedi 20 février

vendredi 19 février

jeudi 18 février

mercredi 17 février

mardi 16 février

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux