Article 

Herrera : « On a beaucoup de leaders, par la parole mais aussi par l’action »

Publié le lundi 17 août 2020 à 17:08 par Philippe Goguet
A la veille de PSG/Leipzig, Ander Herrera était présent en conférence de presse aux côtés de Thomas Tuchel. L'occasion d'évoquer le match, forcément, mais aussi la question du leadership dans le vestiaire parisien.

De la pression avant PSG/Leipzig ?

« Je ne veux pas parler de pression, c'est un rêve d'être ici et d'avoir la possibilité de jouer une demi-finale de Ligue des Champions. On a remplir nos ambitions nationales, on a gagné les quatre titres nationaux, c'est une saison fantastique. Désormais c'est un rêve et le club a la possibilité de jouer une demi-finale pour la première fois depuis 25 ans. On est prêts pour ça, mais on ne peut pas parler de pression ou d'obligation. Sinon, tous les ans, ce serait le cas pour les 10 ou 12 équipes qui ne parviennent pas à gagner la Ligue des Champions. »

Le capitanat de Thiago Silva et la succession annoncée de Marquinhos : 

« Pour moi le capitaine, ce n'est pas uniquement celui qui porte le brassard. On a beaucoup de capitaines par leurs actions. »

« Depuis que je suis arrivé ici, le capitaine est toujours Thiago donc je ne sais pas quoi penser de cette question. Pour moi le capitaine, ce n'est pas uniquement celui qui porte le brassard. On a beaucoup de capitaines par leurs actions. Marquinhos, c'est un leader naturel. Il ne parle pas beaucoup mais quand tu le vois à l'entraînement et sur le terrain, c’est un leader. Comme le coach l'a dit, Neymar est un autre leader. Quand tu es un joueur qui demande beaucoup le ballon alors que l’équipe a beaucoup de pression sur le terrain, ça c'est un leader. Contre l'Atalanta, il était marqué en un-contre-un et il demandait toujours le ballon pour jouer. C'est aussi être un leader. Keylor Navas a beaucoup gagné dans sa carrière et il essaye toujours de créer un groupe compact. Le brassard est important, oui, mais Thiago Silva est un leader et un capitaine fantastique. Tous les groupes qui connaissent le succès, ce n’est pas possible avec un seul leader. On a beaucoup de leaders, par la parole mais aussi par l’action. »

Les dangers de Leipzig :

« Ils attaquent toujours avec 6 ou 7 joueurs. C'est dangereux pour nous, mais ça l'est aussi pour eux »

« Le coach l'a déjà dit : cette équipe de Leipzig attaque avec beaucoup de joueurs. On a vu le match contre l'Atlético Madrid mais aussi ceux de Bundesliga : ils attaquent toujours avec 6 ou 7 joueurs. C'est dangereux pour nous, mais ça l'est aussi pour eux. On a beaucoup de vitesse devant, nos attaquants vont très vite et on connaît très bien notre capacité à jouer en contre-attaque. On a marqué beaucoup de buts de cette façon. On devra être attentifs car ils sont forts et offensifs et car ils vont jouer libérés, mais on connaît nos qualités. On va essayer de les exploiter. »

Sergio Rico titulaire face à Leipzig :

« Bien sûr (qu'on lui fait confiance), c'est pourquoi on a deux ou trois gardiens fantastique. Sergio a gagné deux fois l'Europa League avec Séville et je pense qu'il n'y a pas de débat le concernant, il a déjà montré qu'il est prêt à aider l'équipe demain. »

 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux