Article 

« Le PSG est une équipe qui a moins de trous par rapport aux années précédentes » selon Stéphan

Publié le samedi 24 février 2024 à 22:17 par Philippe Goguet
Interrogé sur le PSG à la veille du match de L1 entre les deux équipes, l'entraîneur de Rennes Julien Stéphan a salué la progression de l'équipe parisienne cette saison, estimant qu'elle était plus constante dans la durée et mieux organisée en général.

Pour une fois, ce n'est pas le PSG qui va se présenter comme l'équipe ayant joué en milieu de semaine en Coupe d'Europe ce dimanche (17h05) face à Rennes. Les Bretons ont brillé face à Milan (3-2) mais l'entraîneur Julien Stéphan sait que cela n'est pas un cadeau : « Paris au Parc, ça reste très fort. C'est très costaud et ils n'ont pas de questionnement avant quant à comment ils se sont préparés, avec de la fatigue ou pas, est-ce qu'ils ont besoin de gérer la fatigue ou pas. C'est une chance et tant mieux pour eux. Et quand je dis ça, cela veut dire qu'on aura un Paris à 100%, avec toutes ses armes sur le terrain. »

Invité à décrire les forces de ce PSG et comment les contrer, le coach a livré une réponse complète : « Ils peuvent prendre la profondeur, dribbler dans tous les secteurs de jeu dans le domaine offensif. Ensuite, ils sont très souvent en supériorité numérique à l'intérieur du jeu en déformant un latéral (NDLR : souvent Hakimi) pour avoir quatre joueurs à l'intérieur. Tout ça, ce sont des réflexions à mener pour savoir comment on se positionne, comment on presse, comment on veut récupérer le ballon, quels espaces on veut attaquer quand on l'aura dans les pieds. »

Un PSG plus complet selon Stéphan

« Avant, quand on jouait Paris, si on arrivait à passer 45, 60 minutes, on pouvait se dire qu'il y avait des ouvertures après. Là, c'est beaucoup moins le cas. »

Relancé par la presse sur cette version 2023/2024, Stéphan a décrit un PSG clairement plus constant : « C'est une équipe ultra-dominante au classement et elle a fait le trou pour le championnat. Par rapport aux années précédentes, c'est une équipe qui a moins de trous, elle presse mieux, elle est plus structurée aussi sur le plan défensif alors que parfois, avant, quand on jouait Paris, si on arrivait à passer quarante-cinq, soixante minutes, on pouvait se dire qu'il y avait des ouvertures après. Là, c'est beaucoup moins le cas. »

« Ce que le PSG a en plus cette année, c'est une très grosse qualité sur les transitions »

Et l'entraîneur breton, de retour depuis quelques mois dans le club qui l'a rendu célèbre il y a quelques saisons, a tenu une nouvelle qualité de l'équipe coachée par Luis Enrique : « Ce qu'elle a en plus cette année, c'est une très grosse qualité sur les transitions. Quand elle récupère le ballon, elle est capable d'exploser très vite et elle a des caractéristiques de joueurs qui leur permettent d'être très tranchant aussi dans cette phase de jeu-là, ce qui la rend très complète. »

En revanche, lorsqu'il a été demandé à Julien Stéphan pourquoi Rennes a souvent réussi à gêner le PSG ces dernières saisons, l'entraîneur a rigolé puis répondu avec franchise : « Je n'en sais rien ! » Avant d'apporter deux éléments de réponse, « la capacité des joueurs du Stade Rennais à se transcender » et « la période de la saison où on les a joués ». Car ce dimanche, c'est Rennes qui devra gérer la fatigue de milieu de semaine, pas Paris.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 

News 

Aujourd'hui

vendredi 19 avril

jeudi 18 avril

mercredi 17 avril

mardi 16 avril

lundi 15 avril

dimanche 14 avril

samedi 13 avril

vendredi 12 avril

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee