Article 

« On est l’entremets du PSG entre deux matches de Champions League » explique l’entraîneur de Dijon

Publié le vendredi 23 octobre 2020 à 11:14 par Marius Cassoly
Présent en conférence de presse avant PSG/Dijon, Stéphane Jobard, l'entraîneur du club bourguignon, s'est projeté sur la rencontre à venir face au club de la capitale française.

Lanterne rouge du championnat de France mais auteur d'un match nul intéressant face au Stade Rennais (1-1) le week-end dernier, Dijon se déplace sur la pelouse du PSG ce samedi 24 octobre (21h) dans le cadre de la 8e journée de Ligue et pourra compter sur la présence de sa recrue offensive Moussa Konaté notamment. Avant ce déplacement dans la capitale française, Stéphane Jobard, l'entraîneur du club bourguignon, s'est projeté sur cette rencontre en conférence de presse.

« Je me méfie de l’orgueil des bêtes blessées »

Jobard est notamment revenu sur le timing du match, qui voit le DFCO rencontrer le PSG alors que le club parisien a été battu par Manchester United (1-2) en Champions League mardi dernier : « On arrive à Paris entre deux matches de Ligue des champions, on est un peu l’entremets. On connaît aussi l’orgueil des champions, ils sortent d’une contre-performance face à Manchester United et ils voudront montrer qu’ils sont toujours performants en championnat. On arrive pas forcément dans les meilleures conditions face à eux. Ils ont peut-être l’envie de se racheter, je me méfie de l’orgueil des bêtes blessées. On s’attend à souffrir. Quoi qu’il arrive, quels que soient les moments où on est arrivés au Parc des Princes, il a fallu bagarrer, batailler, en vain. Je sais que Paris sera compétitif, malgré les absents ».

Toutefois, pas question de s'avouer vaincu pour autant, même si Dijon affronte ensuite Metz et Lorient, deux concurrents directs pour le maintien en Ligue 1 : « On ne galvaude pas le match du Parc, si on a un coup à jouer, on le jouera. Mais on sait que c’est très compliqué, il faut un concours de circonstances très favorables pour revenir avec des points ».

« Se blinder défensivement est compliqué »

Jobard a ensuite laissait filtrer qu'il n'allait pas forcément bétonner son équipe face au PSG : « C’est une histoire de bloc, haut, bas, médian. Il y a des équipes qui ont essayé de défendre avec beaucoup d’éléments défensifs et sur la durée tu t’époumones : les Angevins ont essayé un 5-4-1 et ont encaissé six buts. Se blinder défensivement est compliqué car le talent individuel fait la différence. ». Avant d'expliquer que « ce qui est important quand tu es au Parc des Princes, c’est se donner des temps de récupération, avec des possessions de balle plus hautes. Quand les vagues reviennent sans cesse, l’édifice peut s’écrouler. Il faut être capable de ressortir le ballon sous pression et de le conserver, c’est le principal challenge quand tu vas à Paris ».

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

jeudi 19 novembre

mercredi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux