Article 

Tuchel avant PSG/OL : « Ce n'est pas possible de préparer l'Atalanta car aucune équipe ne joue pareil »

Publié le vendredi 31 juillet 2020 à 15:01 par Philippe Goguet
Avant la finale de la Coupe de la Ligue qui va opposer son équipe à l'OL, l'entraîneur parisien Thomas Tuchel a refusé de faire de ce match une possible préparation du quart de finale de la Ligue des Champions face à l'Atalanta Bergame. La raison est simple : selon lui, aucune autre équipe ne joue comme Bergame.

Un mois et quelques après sa reprise de l'entraînement, le PSG attaque son cinquième match, son deuxième officiel après trois amicaux, avec la finale de la Coupe de la Ligue qui va l'opposer à l'OL (21h10. Au moins sur le papier, cette partie a tout d'une dernière répétition avant le très attendu quart de finale de Ligue des Champions contre l'Atalanta Bergame qui a lieu dans maintenant moins de deux semaines. Sauf que l'entraîneur parisien Thomas Tuchel ne voit visiblement pas la chose de la même façon.

Interrogé sur cet enchaînement de matches, PSG/OL n'est pas un match pour préparer PSG/Atalanta selon lui. Et pour une raison simple : « Ce n'est pas possible de préparer l'Atalanta car je ne connais aucune équipe qui joue comme l'Atalanta. Leur façon de jouer est très spéciale, tant défensivement qu'offensivement. C'est une chose qu'il n'est pas possible de préparer dans un match contre Lyon. »  Du 5-3-2 lyonnais d'attente qui s'est même préparé à lâcher le ballon à Paris au survitaminé 3-4-1-2 de l'Atalanta qui ne pense qu'à aller presser et récupérer la balle le plus haut possible, il n'y a effectivement pas grand-chose de commun.

Mais comme l'explique dans la foulée Thomas Tuchel, il y a aussi une partie du match qui doit servir à Paris : « Ce qu'on peut préparer, c'est notre état d'esprit, notre mentalité pour combattre demain (aujourd'hui). On veut préparer ça, on veut montrer notre faim de gagner et montrer que nous sommes capables de combattre à ce niveau-là parce que c'est nécessaire (aujourd'hui). Cela va nous préparer si on a un bon résultat. »

Paris pourrait toutefois se préparer à la vie sans Mbappé, notamment car il remet en cause le système tactique n°1 du PSG : « Si on veut conserver notre 4-4-2, il nous manque déjà Kylian (Mbappé) et Edi (Cavani), cela veut dire qu'il nous manque déjà deux joueurs clés en attaque. Si on veut conserver le 4-4-2, on peut le faire avec Choupo, Di Maria ou Pablo Sarabia, ce sont des possibilités. Mais je veux attendre comme toujours le dernier entraînement. C'est un grand défi car on joue un match comme en Champions League. C'est tôt pour un match de ce niveau-là mais c'est bien, ça arrive. »

Le prochain sera 12 jours après, et avec un enjeu encore plus important.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 09 août

samedi 08 août

vendredi 07 août

jeudi 06 août

mercredi 05 août

mardi 04 août

lundi 03 août

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux