Article 

Après les paroles et les polémiques, retour au terrain pour Meunier

Publié le vendredi 7 octobre 2016 à 18:56 par Philippe Goguet
La trêve internationale de Thomas Meunier a été pour le moins agitée suite à ses déclarations et diverses activités sur les réseaux sociaux. Ce soir, il va enfin revenir au terrain avec la Belgique.

Titularisé samedi dernier contre Bordeaux (2-0), Thomas Meunier avait réalisé une partie plutôt solide face aux Girondins en donnant notamment un ballon qui aurait pu permettre à Edinson Cavani de signer un triplé. Dans l'après-match face aux médias, un moment où il brille très régulièrement, il se signalait une nouvelle fois par une petite phrase sur les ultras en réclamant plus de liberté mais était globalement resté calme. C'est en revanche deux jours plus tard, alors qu'il venait de rejoindre la sélection belge, qu'il s'est de nouveau signalé devant des journalistes locaux mais aussi français. 

Il n'avait alors pas hésité à tacler le goût de la polémique des journalistes français, prenant pour exemple le cas de Ben Arfa, mais aussi évoqué l'apport d'Unai Emery. Le journal L'Equipe avait alors mis en avant les propos un peu piquants du joueur puisque le titre choisi («On pourrait se gérer sans entraîneur ») ne correspondait pas du tout au ton général de l'entretien, Meunier affirmant par ailleurs qu'Emery allait apporter en Ligue des Champions. Ce traitement de l'information avait mis en rogne l'éditorialiste de RMC Daniel Riolo qui en avait sorti un article à charge sur le traitement d'Emery par les journaux français. A la suite de ce grand règlement de comptes écrit que nous nous garderons de juger (nous vous confirmons simplement que les faits affirmés liés à Emery sont totalement vrais), Thomas Meunier avait apporté son soutien à la version de RMC :

Hier, toujours sur les réseaux sociaux, le très actif Belge retweetait le lien suivant, à savoir un article écrit par un journaliste de son pays qui explique de façon claire, précise et démonstrative que la presse française adore effectivement la polémique et qu'elle l'a prouvée avec le traitement de ses déclarations sur Emery :

Mais ce n'était que la première phase des polémiques déclenchées par Thomas Meunier. Jeudi soir, le journal du Parisien Dominique Séverac s'est légèrement lâché sur le joueur belge lors de l'émission «L'Equipe du soir » diffusée sur la chaîne L'Equipe. Ce dernier a notamment remis en cause la sincérité du Belge concernant ses propos sur Ben Arfa :

Mais Séverac s'est aussi permis quelques écarts de langage comme l'a expliqué un twitto au latéral belge. Et, làLà encore, Meunier a répondu et bien taillé le journalisme français :

On attend désormais le prochain épisode impliquant le latéral du PSG et la presse française. Mais en attendant cet épisode qui n'aura pas lieu avant une petite semaine, trêve internationale oblige, Thomas Meunier va retourner à son activité première, celle de footballeur professionnel. La Belgique affronte la Bosnie à Bruxelles dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 et il n'est plus vraiment question de jouer avec la presse ou de faire des déclarations tapageuses. La Belgique est dans un groupe accessible mais ne peut pas se permettre la moindre défaillance vu la difficulté des éliminatoires. Le nouveau sélectionneur national Roberto Martinez cherche encore un peu la formule magique mais il devrait reconduire le 3-4-3 vu à Chypre il y a un mois. Meunier va donc occuper un poste de latéral très offensif qui lui convient parfaitement. Et sur les réseaux sociaux, lui aussi est revenu au terrain :

L'équipe annoncée : Courtois ; Alderweireld, Vertonghen, Ciman ; Meunier, Witsel, Fellaini, Carrasco ; Mertens, E. Hazard, R. Lukaku.

Belgique/Bosnie sera diffusé sur Foot+ à partir de 20h45.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux