Article 

Aurier décisif en Côte d'Ivoire et au cœur d'une polémique en France

Publié le dimanche 9 octobre 2016 à 14:38 par Rédaction
La Côte d'Ivoire de Serge Aurier a remporté un match important face au Mali en vue des qualifications pour la Coupe du Monde 2018. En dépit d'un match en demi-teinte, le latéral du PSG a participé à la victoire des Éléphants, provoquant notamment un but contre son camp malien. Et il se retrouve en France au cœur d'une polémique liée à sa célébration.

Pour la première rencontre de la Côte d'Ivoire dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, le latéral parisien Serge Aurier avait été choisi par Michel Dussuyer pour évoluer sur le côté droit de la défense face au Mali, entraîné par l'éphémère coach parisien Alain Giresse. La Côte d'Ivoire s'est imposée 3-1 et Serge Aurier n'y est pas étranger.

En début de partie, on découvre un Aurier tendu, multipliant les gestes d'énervement. Il est même légèrement fautif sur la première action malienne par manque de concentration (il réclame une faute au lieu de marquer son adversaire qui reprend alors le ballon d'une reprise acrobatique). A l'image de son équipe, l'ancien toulousain n'y est pas, encaissant un but de Yatabaré (18e). 

En 10 minutes, tout va changer puisque les Ivoiriens vont inscrire 3 buts, par Kodjia d'abord (26e), puis un but contre son camp malien provoqué par un centre enveloppé d'Aurier dévié dans ses propres buts par Coulibaly (31e) et enfin un but de Gervinho (34e). La première période se termine sans accroche si ce n'est une perte de balle du parisien à l'entrée de la surface, sans conséquence. La deuxième mi-temps a été beaucoup plus calme (malgré beaucoup de tensions) et cela vaut aussi pour le natif de Ouaragahio.

Tout aurait donc pu être une belle soirée pour Aurier mais il s'avère qu'une polémique existe en France par rapport à sa célébration après le but contre son camp qu'il a provoqué. Le latéral ivoirien a mimé un geste d'égorgement qui n'a vraiment pas été compris par la presse française (visible à la 48e seconde de la vidéo ci-dessus). Des personnes ont expliqué sur les réseaux sociaux que ce type de célébration n'a rien de spécialement choquant en Afrique et qu'elle est régulièrement utilisée :

L'international malien Fousseni Diawara est même venu au secours de Serge Aurier sur les réseaux sociaux, expliquant que le geste n'était nullement polémique dans ce contexte :

S'il est dur de savoir comment cette histoire va se terminer, la Côte d'Ivoire savoure pour l'instant la première place de son groupe grâce à ces trois points devant le Maroc et le Gabon (1 point chacun). Le Mali ferme la marche, sans point. Rappelons que seuls les premiers de chaque groupe obtiendront leur ticket pour la Russie en 2018.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux