Article 

Avec un très bon Paredes, l'Argentine file en demi-finales de la Copa America

Publié le samedi 29 juin 2019 à 12:56 par Philippe Goguet
Leandro Paredes était titulaire la nuit dernière avec l'Argentine lors du quart de finale de la Copa America face au Venezuela. Le milieu du PSG a signé un très bon match et son équipe s'est qualifiée pour les demi-finales de la compétition où elle affrontera le Brésil. De son côté, Di Maria est entré en jeu.

Une Argentine enfin convaincante

Entrée de façon piteuse dans la compétition face à la Colombie il y a deux semaines (0-2), l'Argentine va désormais beaucoup mieux puisqu'elle est en demi-finales de la Copa America 2019. Elle va même affronter dans la nuit de mardi à mercredi (2h30) son ennemi de toujours, à savoir le Brésil, lors du prochain match et peut rêver de briser les rêves de victoire à domicile de la Seleção. Ce vendredi soir, l'Albiceleste a probablement livré son meilleur match du tournoi pour se défaire du Venezuela en quart de finale et elle s'impose logiquement 2-0.

L'ouverture du score rapide de Lautaro Martinez, prompt à dévier dans le but une frappe ratée de Sergio Aguëro, a validé le bon début de match des troupes de Scaloni et ceux-ci auraient même pu doubler la marque avant la pause. Ce sera moins brillant après le repos, l'Albiceleste tentant de gérer le match sans réellement savoir s'y prendre, et il faudra un but de renard d'un certain Giovani Lo Celso à peine entré en jeu pour valider la victoire à un quart d'heure de la fin. 

Paredes brille comme cinco

Comme depuis le début de la compétition, le milieu du PSG Leandro Paredes était titulaire au milieu du terrain et Scaloni l'avait placé dans son meilleur rôle, celui de cinco de juego comme l'appelent les Argentins, ce régulateur de jeu placé devant la défense. Dans le milieu à trois argentin et bien encadré par De Paul et Acuña, Paredes va sortir un très bon match qui lui vaut les louanges de la presse locale, Olé lui accordant par exemple la note de 8/10, soit la meilleure du match.

Dans une partie à faible rythme qui lui convient parfaitement, le régulateur argentin va faire ce qu'il sait faire de mieux, à savoir distribuer le jeu en s'appuyant sur sa vision et sa capacité à exploiter des angles de passe compliqués. Des petites passes pour ordonner le jeu, des plus longues pour déchirer la défense adverse comme celle à destination de Lautaro Martinez qui aurait dû être décisive et une belle prestation au final. Plus rare et tout aussi appréciable, son jeu sans ballon a été à la hauteur et il a notamment récupéré plusieurs ballons avec une agressivité pour une fois bien maîtrisée.

Di Maria relancé et dans le ton

L'autre joueur parisien concerné par la compétition, à savoir Angel Di Maria, était de nouveau remplaçant pour cette partie mais il est cette fois-ci sorti du banc de touche, ce qui est déjà mieux que lors de la rencontre précédente. Entré pour les 25 dernières minutes à la place de Lautaro Martinez, il s'est positionné côté droit et a signé une belle entrée. Il a notamment affiché une belle volonté, avec une présence au pressing qui a été soulignée. Concernant le jeu avec le ballon, il s'est bien entendu avec Messi et a également été proche de marquer le troisième but argentin.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

mardi 29 septembre

lundi 28 septembre

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux