Article 

Capitaine solide et salué de l'Italie, Florenzi a « bouclé la boucle »

Publié le lundi 16 novembre 2020 à 14:59 par Philippe Goguet
Capitaine avec l'Italie ce dimanche soir contre la Pologne (2-0), le latéral droit du PSG Alessandro Florenzi a réalisé une belle partie qui a été saluée par la presse transalpine. Le tout dans un stade très particulier pour lui, celui où il s'était gravement blessé il y a quatre ans.

Un retour réussi dans un endroit de triste mémoire

C'était il y a un peu plus de quatre ans, Alessandro Florenzi portait alors les couleurs de l'AS Roma et il quittait le Mapei Stadium où évolue Sassuolo en étant gravement blessé au genou pour la première fois de sa carrière, une blessure qui sera suivie d'une autre quelques mois plus tard et lui fera imaginer une fin de carrière prématurée. Ce dimanche, c'est pourtant comme capitaine d'une Italie toujours aussi convaincante et vainqueur 2-0 de la Pologne qu'il est reparti du même Mapei Stadium.

« C'était une nuit spéciale pour moi, comme boucler la boucle » va expliquer le Romain à la Rai Sport après le match. Et ce retour dans un stade particulier s'est bien passé, très bien passé même. Non seulement l'Italie a gagné et encore proposé de belles choses malgré une longue liste d'absents mais Florenzi a été un capitaine digne de ce rang pendant les 89 minutes qu'il a jouées, le sélectionneur le sortant à quelques secondes de la fin quand la partie était gagnée puisque Berardi avait inscrit le but du break depuis quelques minutes, Jorginho ayant ouvert le score en première période après un penalty concédé par Krychowiak.

La presse a apprécié son match

Les notes que le joueur du PSG récolte dans la presse transalpine du jour montrent d'ailleurs la qualité générale de sa prestation : 6,5 sur 10 pour la Gazzetta dello Sport, le Corriere della Sera, CalcioMercato, Il Messaggero ou encore la Rai Sport quand le Corriere dello Sport va même jusqu'à 7/10. Le quotidien sportif romain trouve que le brassard au bras de Florenzi est « une beauté » et salue « son bon timing et son excellente technique » dans sa performance individuelle.

Arrière droit d'une défense à quatre qui devient défenseur central droit d'une base à trois lorsque l'Italie attaque, le Romain « colle parfaitement au système de Mancini » selon la Gazzetta qui souligne qu'il « ferme (les espaces) avec précaution et relance ». Sa maturité de footballeur est aussi saluée : « Avec l'âge, il est devenu moins agressif et plus judicieux sur son aile ». La Corriere della Sera souligne aussi que ce bon match a été effectué alors « qu’il n’était même pas au mieux physiquement » et a estimé que « le brassard de capitaine le motive ».

Un intermède de capitaine réussi donc alors qu'une autre information récemment parue dans la presse italienne pourrait bien remettre en cause l'avenir à Paris d'un joueur qui n'est que prêté. Selon la Gazzetta dello Sport, l'option d'achat présente dans son prêt ne serait pas de 8 à 9M€ mais « d'une quinzaine de millions », soit plus de 50 % de plus pour le club parisien. Aux dernières nouvelles, aucune décision n'a totuefois encore été prise par le PSG le concernant à propos d'un transfert définitif.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux