Article 

Di Maria sauveur de l’Argentine, le Brésil de Neymar et Marquinhos battu et déçu

Publié le dimanche 11 juillet 2021 à 9:41 par Arthur Verdelet
L’Argentine d’Angel Di Maria et Leandro Paredes s’est imposé 1-0 face au Brésil de Neymar et Marquinhos en finale de Copa America, grâce à un but du premier nommé. Une surprise et une véritable délivrance pour Lionel Messi et ses compatriotes, si malheureux ces dernières années.

Que l’Argentine soit sacrée grâce à un but d’Angel Di Maria est tout un symbole. L’un des quatre Parisiens alignés au coup d’envoi s’est illustré en concluant d’un somptueux lob qu’il maîtrise à la perfection après une passe longue de Rodrigo de Paul. Cette unique réalisation permettra à l’Albiceleste de l’emporter 1-0 et donc de remporter la Copa America aux dépens du Brésil de Neymar et Marquinhos, pourtant grand favori de cette compétition.

Di Maria, coup gagnant de Scaloni

Très logiquement, Di Maria est mis en valeur par les médias argentins et présenté comme le héros de son pays. Quasiment toujours remplaçant depuis le début du tournoi et encore en demi-finale, l’ailier du PSG a surprenamment démarré la nuit dernière et a été récompensé après tant de déconvenues en finale avec l’Argentine comme l’a pointé Olé, le créditant d’un 9. « Tu l'as mérité, Fideo. Le football a donné sa revanche au joueur le plus puni lors des finales. » Clarin s’est montré encore plus généreux avec Di Maria, lui octroyant tout simplement un 10 pour « son match de revanche. Après les blessures et son mauvais karma en phase finale (au-delà du but contre le Nigeria aux Jeux olympiques de Pékin). » Comme le rappelle le média sud-américain, « chaque fois qu'il est entré en jeu, Di Maria a changé l'attaque de l'Argentine » dans cette Copa America.

Moins en vue que son compatriote, Paredes s’est tout de même montré très utile au milieu de terrain. Olé l’a noté 7 et souligne une perte d’influence progressive à l’origine de sa sortie à la 54e minute. « Il a commencé par plusieurs récupérations de balle, mais au fil des minutes et de la perte de possession de l'équipe, il a commencé à faire trop de fautes. » Clarin s’est là aussi montré plus tendre avec le milieu défensif du PSG, ayant une vision très similaire de son match, mais montant à 8 au moment d’évaluer sa prestation.

Des Brésiliens surpris et muets

Si toute l’Argentine doit faire la fête ce dimanche, le Brésil ne peut pointer sa grande déception. Cette fois-ci, la Seleção n’a pas réussi à faire la différence offensivement. Neymar, principal danger pour l’adversaire, a été bien muselé mais toujours remuant comme l’a relevé Globo Esporte, le notant 6 pour ses efforts. « Bien que très bien marqué, Ney était celui qui produisait le plus de situations dangereuses pour l'équipe brésilienne. » Pour Gauzach, la notation ainsi que le constat sont les mêmes : « De retour dans l'équipe en tant que meneur de jeu à la mi-temps, il s'est créé quelques occasions mais s'est heurté à des tacles musclés de l'Argentine. », dont certains de son coéquipier au PSG, Paredes, toujours aussi impliqué une fois sur la pelouse. La soirée de Neymar se conclura en pleurs après cet échec difficilement anticipable.

Une nouvelle fois aligné aux côtés de son ex-coéquipier au PSG Thiago Silva, Marquinhos n’est pas impliqué sur l’action du but argentin. Irréprochable, le capitaine parisien paye tout de même la prestation globale de la défense brésilienne, surprise en première période. Malgré un 5.5, Globo Esporte - « Il a gagné presque tous les duels (il a arrêté Messi à la 32e minute sur une action dangereuse) et n'a pratiquement fait aucune erreur dans ses passes » -, et Gauzach restent plutôt positifs le concernant. « Il n'a pas donné sa chance à Lautaro Martinez et, de son côté, l'Argentine n'est pas passée ». La déception n’en est pas moins grande !

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 27 octobre

mardi 26 octobre

lundi 25 octobre

dimanche 24 octobre

samedi 23 octobre

vendredi 22 octobre

jeudi 21 octobre

mercredi 20 octobre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux