Article 

Mbappé, Draxler, Kean, Paredes, Dagba, Bakker, les performances individuelles des Parisiens en sélections

Publié le vendredi 9 octobre 2020 à 17:16 par Marius Cassoly
S'ils n'ont été que six à jouer jusque-là, les Parisiens Mbappé, Draxler, Kean, Dagba, Bakker et Paredes ont plutôt su exploiter leur temps de jeu avec leur sélection nationale respective. Retour sur leurs performances à travers les notes de la presse.

La trêve internationale a été officiellement lancée mercredi dernier et six joueurs du PSG ont pour l'instant bénéficié de temps de jeu avec leur sélection : Kylian Mbappé et Colin Dagba avec la France, Julian Draxler avec l'Allemagne, Moise Kean avec l'Italie et enfin Leandro Paredes sous les couleurs de l'Argentine. 

S'il n'était pas titulaire au coup d'envoi du match amical France/Ukraine (7-1) mercredi dernier au stade de France, Kylian Mbappé a effectué son entrée à la mi-temps et n'a pas manqué de participer au festival offensif des Bleus en délivrant une sublime passe décisive pour Corentin Tolisso grâce à une talonnade avant de trouver le chemin des filets quelques minutes plus tard, dans la lucarne du portier ukrainien. L'attaquant parisien a été crédité d'un 7/10 dans les colonnes du journal L'Équipe, contre un 8/10 chez le quotidien régional Le Parisien. 

De son côté, Colin Dagba était titularisé avec l'équipe de France Espoirs - que va bientôt rejoindre Arnaud Kalimuendo -  jeudi soir face au Liechtenstein (5-0) dans le cadre des qualifications au championnat d'Europe 2021. Face à un adversaire très faible, le joueur du PSG qui a récemment refusé les avances du Bayern Munich n'a pas eu beaucoup de travail défensif et n'a pas hésité à monter régulièrement dans son couloir droit lors des phases offensives, généralement avec efficacité, affichant une relation technique naturelle avec Romain Faivre. 

Entré en jeu à la 75e minute du match amical entre l'Italie et la Moldavie (6-0) de mercredi dernier à la place de Domenico Berardi, Moise Kean s'est tout de suite positionné à droite du 4-3-3 concocté par Roberto Mancini mais n'a pas vraiment été en réussite, à l'origine de « quelques tirs sans succès » comme rapporté par le Corriere dello Sport, tandis que la Gazzetta dello Sport accorde une note de 6/10, plutôt correcte en Italie, pour le nouveau joueur du PSG : « Il remplace Berardi et joue excentré au lieu de repiquer dans l’axe. Quelques essais par la droite. Réflexion : maintenant que Caputo est là, s'il ne se dépêche pas... ». 

Dans le même temps, Julian Draxler était titulaire à gauche du 3-4-2-1 proposé par Joachim Löw lors de la rencontre amicale mais animée entre l'Allemagne et la Turquie (3-3). Capitaine, le joueur qui appartient au PSG jusqu'au 30 juin 2021 a ouvert le score d'un petit piqué du pied droit, bien servi par Kai Havertz, marquant ainsi son premier but en sélection depuis septembre 2017, avant de perdre le ballon à l'origine de l'égalisation adverse et d'être remplacé à la 60e. « Il doit exploiter au mieux son potentiel », rapporte la chaîne Sky, qui lui donne un 3, comme Spox et Kicker. Une note qui équivaut à 6/10 en France.

Contrairement à celle de septembre, la trêve internationale actuelle concerne aussi les Sud-Américains et l'Argentine s'est imposée face à l'Équateur (1-0) dans la nuit de jeudi à vendredi lors de la première journée des qualifications à la Coupe du monde 2022. Titulaire dans le milieu à trois de Lionel Scaloni en position de sentinelle, Leandro Paredes a vu la presse être très incertaine envers sa performance, les notes variant selon les médias.

Ole (6,5/10) se montre plutôt flatteur au sujet du milieu de terrain du PSG : « Important lors du pressing et de la manipulation du ballon. Belle passe à Lautaro dans le jeu qui s'est terminée sur le tir d'Ocampos que Domínguez a sauvé. Il était le milieu de terrain qui s'associait le mieux à ce dont Messi avait besoin. Averti pour un tacle dur contre Ibarra ». 

Tandis que la version argentine de AS (4/10) ne lui fait pas de cadeaux : « Il a peut-être montré sa pire version en équipe nationale argentine. Il a joué à une vitesse inférieure non seulement mentalement, mais aussi physiquement. Il était loin des performances qui lui ont permis de conquérir le milieu de terrain argentin. Il a été averti et a beaucoup manqué ses passes courtes ». Même constat pour Tyc (5/10) : « Loin de ce que Scaloni veut de lui. Lent à lire le jeu, juste quelques passes entre les lignes. Parfois, il abuse de la nonchalance ». 

Enfin, Mitchel Bakker a occupé le couloir gauche avec les Pays-Bas Espoirs qui l'ont emporté aisément face à Gibraltar (5-0) jeudi soir dans le cadre des qualifications pour le championnat d'Europe 2021. Le joueur du PSG s'est illustré offensivement avec deux passes décisives à son bilan personnel et obtient même la meilleure note de la rencontre via l'algorithme SofaScore qui se base sur les statistiques de la rencontre. Bakker a notamment glissé six dernières passes avant un tir, signe de son apport dans la partie de terrain adverse.

À noter que deux articles spécialement consacrés aux performances de Leandro Paredes et Mitchel Bakker vont paraître sur le site. 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

vendredi 17 septembre

jeudi 16 septembre

mercredi 15 septembre

mardi 14 septembre

lundi 13 septembre

dimanche 12 septembre

samedi 11 septembre

vendredi 10 septembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux