Article 

Silva commente son Mondial 2018, celui de Neymar et ne renonce pas à celui de 2022

Publié le mercredi 5 septembre 2018 à 11:38 par Philippe Goguet
Présent en conférence de presse avec la sélection brésilienne, le capitaine du PSG Thiago Silva est revenu sur son Mondial réussi en Russie, défendant aussi celui de Neymar au passage, et il a confié ne pas s'interdire de penser à celui de 2022 au Qatar.

Si la Coupe du Monde 2018 du Brésil a été vécue comme un échec suite à l'élimination en quarts de finale face à la Belgique, le capitaine parisien Thiago Silva a clairement fait partie des satisfactions et a évité les critiques au pays. La nuit dernière, il était face à la presse brésilienne en conférence de presse alors que la la sélection est actuellement aux Etats-Unis et celui qui est le doyen de son équipe nationale a notamment été interrogé sur son Mondial 2018 en Russie, sur son envie de continuer mais aussi sur Neymar.

« J'ai vu les commentaires concernant le fait que j'ai été le meilleur de la Seleção à la Coupe du Monde et cela m'a rendu heureux » a-t-il notamment expliqué avant de poursuivre : «En tant que défenseur, cela montre que j'ai fait une excellente Coupe du Monde mais d'un autre côté, je pense que je n'ai pas aidé autant que j'aurais pu. Nous avons pris deux buts contre la Belgique, ce qui n'aurait pas dû arriver et je n'étais pas là pour empêcher ça. Cela me rend triste même si j'ai aidé du mieux possible et je vais continuer à le faire de la même façon.»

S'il est passé entre les gouttes, cela n'a en revanche pas été le cas de Neymar et Thiago Silva est venu au secours de son partenaire : «Neymar connaît sa responsabilité. Il a fait de gros sacrifices pour la Coupe du Monde, avec trois mois de traitement, s'alimentant autrement parce qu'il était inactif. Il s'est dévoué pour aider autant que possible. Mais il manquait bien sûr de rythme et c'est très compliqué pour ce type de joueur. Il sait la référence qu'il est pour nous et nous avons totale confiance dans ce qu'il va encore nous apporter. Cette saison, il va se battre pour le Ballon d'Or, même s'il ne l'aura pas en 2018 avec sa blessure. C'est un grand plaisir de l'avoir comme coéquipier.»

La collaboration en équipe nationale des deux joueurs pourrait bien durer un certain temps puisque Thiago Silva n'a pas fermé la porte à une participation au Mondial 2022 au Qatar. Alors qu'il aura 38 ans à ce moment-là, il a estimé que c'était possible en citant un exemple bien connu : «Le plus récent est Rafael Marquez (présent en Russie à 39 ans), qui a une grande histoire dans le football. Il était là en pleine forme en tant que vétéran, il s'est dédié au maximum à sa sélection nationale et c'est ce que je vais faire. Tant que j’aurai cette motivation en moi, je continuerai à aller de l'avant. Tant que j'aurai cette faim, je continuerai, jour après jour.»

Pour rappel, la Coupe du Monde 2022 aura lieu sur novembre et décembre, soit plus de deux ans après la fin du contrat du joueur avec le PSG où il est lié jusqu'en juin 2020.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux