Article 

En Champions League, le PSG a couru peu mais vite

Publié le samedi 14 novembre 2020 à 19:20 par Thibaut Brossard
L’UEFA a publié la version 2019-2020 de son « Champions League Technical Report », véritable mine d’infos sur les données de la compétition remportée à Lisbonne en août dernier par le Bayern Munich. Parmi les principales données concernant le Paris Saint-Germain, finaliste malheureux, celles liées à la course sont assez parlantes.

Sur la Champions League passée, le PSG est l’équipe qui court le moins

En premier lieu, un certain nombre de données ayant trait à la performance physique sont fournies et mettent en lumière un constat déjà fait à l’œil nu : les coéquipiers de Neymar ont plutôt été avares d’efforts. 

A tel point qu’avec 104.2 km parcourus par match en moyenne, le PSG est tout simplement dernier de toute l’édition 2019-2020 de la Champions League pour cet indicateur : 32e sur 32 ! Les hommes de Tuchel n’ont jamais couru plus de 108.3 km sur un match (face à Dortmund au retour). Ils sont même descendus sous la barre des 100 km (99.1) contre Leipzig, pour un résultat pourtant positif (3-0). La moyenne des équipes de la Champions League est à 110.9 km/match, un chiffre jamais atteint par le PSG lors des 11 matches disputés ! 

L’équipe qui a le plus couru est le Slavia Prague (124.4 km) devant le Bayer Leverkusen (117.8) et l’Atletico de Madrid (117.6), très loin donc devant le PSG (20 km d’écart avec le Slavia)… Ce manque de courses s’est logiquement retrouvé en finale où le Bayern a couru 103.9 km contre 99.5 pour le PSG.

Mais si le PSG court dans l'ensemble assez peu comme vu ci-dessus, il existait une exception au sein de l'effectif. Un Parisien figure en effet parmi les joueurs parcourant le plus de terrain à chaque match : Thomas Meunier, 19e avec 11.1 km/match de moyenne. Un joueur logiquement parti rejoindre la Bundesliga, le championnat qui court le plus en Europe...

Le PSG a des flèches

Parmi les datas mises à disposition, d’autres sont en revanche plus flatteuses pour les joueurs du PSG. A commencer par le « trophée » du joueur le plus rapide, en l’occurrence Kylian Mbappé : l’attaquant français a été chronométré à 33.98 km/h, soit la pointe de vitesse la plus importante de toute la compétition. Il devance quatre défenseurs qui ont tous connu leur pic de vitesse contre Paris justement !

Outre ces quatre défenseurs, on retrouve également des attaquants adverses, toujours face au PSG, avec Kingsley Coman (Bayern), Erling Haaland (Dortmund) et Luis Muriel (Atalanta). Si la première place de Mbappé n’est pas une surprise, on est plus étonné de retrouver Kurzawa au 15e rang (32.89 km/h) et Di Maria deux places plus bas (32.83 km/h). Les matches du PSG auront donc parfois été faiblards en kilomètres parcourus mais riches en sprints.

A ce niveau-là, une belle surprise est apparue puisque Neymar figure au tableau d’honneur des joueurs effectuant le plus de sprints par match en moyenne : 16e avec 46.7. C'est le seul joueur du PSG qui apparaît dans ce classement.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux