Article 

Galtier : « Il faut les faire progresser sur un plan mental, sur l'exigence »

Publié le lundi 26 septembre 2022 à 12:20 par Luca Demange
Christophe Galtier a profité de la trêve internationale pour accorder une interview exclusive à PSGTV. L’entraîneur parisien est revenu sur le bon départ de son équipe, sa gestion du collectif mais aussi la question de la progression de joueurs de classe mondiale.

Pas de répit pour Christophe Galtier, ou au moins un peu après l'enchaînement de sept rencontres en trois semaines. Pendant la trêve internationale, le Français est toujours du côté des Camp des Loges pour diriger les séances quotidiennes d'entraînement en compagnier de son staff technique. L'entraîneur du PSG répond aussi à ses obligations médiatiques et a accordé une interview à PSGTV. L'occasion de revenir sur ses débuts parisiens :

« C'est un travail de coach, d'entraîneur, sur le terrain bien évidemment, comme ailleurs. Avec la particularité de travailler avec des joueurs de très haut niveau et de classe mondiale. Ensuite, il y a tout ce que cela génère quand on travaille au Paris Saint-Germain, l’exposition à la fois du club, des joueurs et aussi de mon poste. C'est un poste où il y a une visibilité à l'international et c'est une caisse de résonance incroyable. Donc il faut être le plus naturel possible dans la gestion au quotidien avec les joueurs, en faisant en sorte que tout ce qui se dit reste le plus confidentiel possible parce qu’après, tout est grandement amplifié. Et avec cette exposition médiatique je remarque que finalement, quand on est le Paris-Saint-Germain, le verre est toujours à moitié vide, il n’est jamais à moitié plein. Il faut faire aussi très attention, et ne pas se laisser envahir par les critiques. »

« Les résultats font qu'il y a beaucoup de sourires, mais l'inverse peut être vrai aussi ! Beaucoup de sourire, donc de bons résultats ! »

Avec dix victoires et un match nul, l'ancien technicien du Gym réalise le meilleur départ pour un entraîneur du PSG : « Vous me l’apprenez ! Je n'avais pas cette stat, mais je pense sincèrement qu'on fait un bon départ. Le fait qu'il y ait des sourires... Les résultats font qu'il y a beaucoup de sourires, mais l'inverse peut être vrai aussi ! Beaucoup de sourire, donc de bons résultats ! Cette cohésion de groupe est très importante et il y a l'envie de faire les choses ensemble. Il est très important que quand les joueurs arrivent ici au Centre d’Entraînement, ils soient vraiment heureux de venir travailler, de se croiser, d'échanger et de partager tous les jours. Est-ce qu'il y a une recette particulière ? Non, je suis très naturel, je suis très franc avec les joueurs, très direct, tout simplement. »

Questionné sur la façon de faire progresser des joueurs de classe mondiale, Christophe Galtier a notamment souligné que son travail s'opérait plus dans une dimension mentale : « Oui, on peut toujours faire progresser un joueur, notamment sur le plan mental. Sur un plan technique, les joueurs que j'ai sont à un niveau extraordinaire. Mais il faut les faire progresser sur un plan mental, sur l'exigence, sur ce qu’exige notre métier, sur tout ce que l'on doit mettre dans la préparation d'une séance, dans la préparation d'un match, dans la concentration, la détermination.

Les faire progresser sur un plan tactique non, mais insister sur ce que l'on veut voir de l'équipe, sur le positionnement que doivent avoir les joueurs, sur ce positionnement qui devient après du mouvement, évidemment qu'il y a beaucoup de travail. Quand vous êtes au Paris Saint-Germain, les gens oublient tout cela. Il y a un gros travail de la part de mon staff technique, de mes analystes, de mes préparateurs physiques et de moi-même pour que les uns puissent jouer pour les autres et surtout, j'insiste, pour mettre les uns et les autres sur leurs points forts. Le gros travail est là. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

Aujourd'hui

jeudi 08 décembre

mercredi 07 décembre

mardi 06 décembre

lundi 05 décembre

dimanche 04 décembre

samedi 03 décembre

vendredi 02 décembre

jeudi 01 décembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee