Article 

La défense à trois, schéma idéal pour Sergio Ramos ?

Publié le mardi 18 janvier 2022 à 9:13 par Pierre Bastide
Contre Brest (2-0), ce samedi, Mauricio Pochettino a opté pour un passage à un dispositif à trois défenseurs centraux au moment de l'entrée de Sergio Ramos. Un schéma qui, s'il était installé dans la durée, permettrait une meilleure installation du défenseur central espagnol dans l'équipe du PSG.

Les vingt dernières minutes du match du PSG contre Brest (2-0), samedi, ont élargi les perspectives du club de la capitale pour la deuxième partie de saison. Mauricio Pochettino a, pour la troisième fois de la saison, fait évoluer son dispositif en cours de match en passant à une défense à trois. Le technicien argentin a profité de l’entrée de Sergio Ramos pour tester à nouveau cette association défensive. Un indice de sa volonté d’installer cette approche plus durablement ?

Cette « option » comme l'appelle Pochettino présente quelques atouts. Il permettrait sur le papier de s’adapter au profil des joueurs parisiens, notamment ceux recrutés cet été, en faisant évoluer les latéraux Nuno Mendes et Achraf Hakimi plus haut sur la pelouse ; tout en permettant au bloc parisien de couvrir plus de terrain et donc de replacer le trio Neymar-Mbappé-Messi dans des positions plus axiales et naturelles. Il apparaît également comme le dispositif préférentiel pour intégrer Sergio Ramos dans l’effectif.

Avec deux autres axiaux à ses côtés, l’international espagnol pourrait exprimer ses qualités – de relance notamment – sans que le PSG ne soit plus exposé lors des phases de transition adverses ; et pourrait donc continuer à développer un jeu offensif sans crainte du retour de bâton. « Quand le PSG joue à deux centraux, il lui faut des qualités de vitesse pour sécuriser l’équipe sur les contres. Peut-être que mettre Ramos dans une défense à trois est plus sécurisant », affirme Christian Gourcuff, interrogé sur la question dans Le Parisien.

Reste que le journal rappelle qu’un passage à trois défenseurs ne s’improvise pas, même si « ça peut aller assez vite » avec certains profils selon Gourcuff. Le PSG possède bien une fenêtre confortable de quatre matchs d’ici la confrontation aller contre le Real Madrid en Champions League, mais cette période doit permettre avant tout au club de la capitale de trouver de la stabilité et des repères. Il n’est pas certain que Mauricio Pochettino se lance donc dans l’apprentissage d’un nouveau dispositif, notamment avec les absences d’Hakimi et Gueye partis à la CAN, et les retours à venir de Lionel Messi et surtout de Neymar.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

lundi 23 mai

dimanche 22 mai

samedi 21 mai

vendredi 20 mai

jeudi 19 mai

mercredi 18 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux