Article 

La Mairie de Paris réaffirme son refus de vendre le Parc des Princes

Publié le vendredi 9 décembre 2022 à 8:49 par Maxence Venot
Depuis quelques temps, le PSG et Nasser Al-Khelaïfi ont en tête de racheter le Parc des Princes afin d'y effectuer des travaux. L'objectif est d'augmenter le nombre de places, actuellement à 48 000, afin de concurrencer les plus grands clubs européens. Seul hic, la Mairie de Paris n'est toujours pas enclin à céder l'antre.

Récemment, le PSG, par l'intermédiaire de Nasser Al-Khelaïfi, a fait savoir son souhait d'acheter le Parc des Princes. Le président et le club francilien estiment qu'il est nécessaire de faire des travaux afin d'augmenter la capacité de places du stade de la Porte d'Auteuil, aujourd'hui limitée à 48 000 places. Pour le dirigeant qatari, c'est une option devenue obligatoire afin de concurrencer les plus grands clubs européens disposant de stades bien plus grands que le club de la capitale.

Néanmoins, la Mairie de Paris n'entend pas céder le Parc des Princes. Ou alors à une somme jugée astronomique par Nasser Al-Khelaïfi : 350 millions d'euros. Ce jeudi, Nicolas Bonnet-Oulaldj, chef de file des élus écologistes et communistes autour d'Anne Hidalgo, la maire la capitale, a réaffirmé le refus de vendre le stade au PSG via BFM Paris. « Son prix est inestimable. À aucune condition on ne le vendra. C'est un patrimoine historique » a-t-il fermement souligné.

Emmanuel Grégoire, premier adjoint à la mairie de Paris, a également pris la parole au micro de Rothen s'enflamme. « Nous voulons à tout prix que le PSG reste au Parc (...) la difficulté est que la vente de biens publics répond à des contraintes juridiques très forte » explique-t-il d'abord. « On a des baux à long terme, on loue le Parc sur une très, très longue durée. Mais c’est vrai que dans le modèle des grands clubs internationaux, la propriété du stade est un élément qui compte beaucoup. On loue vraiment pas cher le Parc au PSG » ajoute-t-il.

Situé de moitié au-dessus du périphérique de Paris, le Parc des Princes pourrait difficilement être doublement agrandi. L'homme politique a rappelé que creuser le sol pour accentuer les angles de tribunes reste une manœuvre difficile. « Les travaux d’études d’ingénierie disent qu’on peut difficilement aller au-delà de 10 000 ou 15 000 places supplémentaires. On ne peut pas atteindre une jauge de 90 000 ou 100 000 » affirme Emmanuel Grégoire.

Pour rappel, le PSG et Nasser Al-Khelaïfi ont déjà présenté 40 millions d'euros pour racheter l'antre, une offre évidemment refusée par la Mairie de Paris.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

Aujourd'hui

mardi 31 janvier

lundi 30 janvier

dimanche 29 janvier

samedi 28 janvier

vendredi 27 janvier

jeudi 26 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee