Article 

Les partenariats commerciaux, principale source de revenu du PSG

Publié le mardi 18 janvier 2022 à 7:52 par Maxence Venot
Après avoir réalisé un mercato XXL lors de l'été 2021 et grâce à des partenariats commerciaux conséquents, le PSG n'a jamais gagné autant d'argent.

Souvent pointé du doigt pour ses dépenses, le PSG sait aussi faire rentrer de l'argent. Alors que plus d'un milliard d'euros a été dépensé en transferts (1.4 plus précisément) depuis l'arrivée de QSI, fonds souverain du Qatar, en 2011 ; les dirigeants parisiens, et notamment le directeur sportif Leonardo, ont plus de difficultés à vendre leurs joueurs. Cette saison, le modèle du club a sensiblement changé.

Les partenariats, 54 % des recettes du club en 2020

Lors du mercato estival de 2021, Gianluigi Donnarumma, Sergio Ramos, Georginio Wijnaldum et Lionel Messi ont rejoint le club de la capitale sans indemnité de transfert. Si l'arrivée de l'argentin y est pour beaucoup, selon Marc Armstrong, directeur du sponsoring du PSG depuis 2018, interrogé par l'agence de presse espagnole EFE, les autres signatures ont également permis l'augmentation des 30 % des revenus entre 2020 et 2021.

S'il est moins concentré sur les droits TV, d'ailleurs négociés à la baisse par Amazon Prime pour la Ligue 1 avant l'arrivée de Lionel Messi ; le PSG l'est désormais bien plus sur les revenus commerciaux, incluant les sponsorings et les produits dérivés. En 2020, ces derniers représentaient 235 millions d'euros, soit 54 % des recettes du club de la capitale. Si les chiffres ne sont pas encore disponibles pour 2021, selon EFE, ce pourcentage devrait augmenter considérablement.

Des sponsors de plus en plus importants

S'il y a huit nouveaux partenaires commerciaux cette saison, Vincent Chaudel, spécialiste du marketing sportif, a tenu à rappeler auprès d'EFE que les principaux sponsors Nike-Jordan et Accor restent les deux plus importants. La marque américaine est liée au club jusqu'en 2032 et rapporte 75 millions d'euros au PSG par an tandis que la chaîne hôtelière, aux côtés du club parisien jusqu'en 2023 seulement, en rapporte 65. Une prolongation est d'ailleurs régulièrement évoquée, même si Accor a souffert de la pandémie du Covid-19.

Coca-Cola est également un partenaire important pour le Paris Saint-Germain. Moins pour l'aspect financier puisque la marque de boisson gazeuse n'offre "que" un million d'euros par an à la direction parisienne, mais plutôt pour l'aspect fidélité puisqu'elle est liée au club rouge et bleu depuis 22 ans. Si tous ces chiffres font un peu tourner la tête, les dirigeants parisiens et qataris, eux, doivent bien avoir la tête à l'endroit pour tenter de faire entrer autant d'argent qu'ils en sortent.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

lundi 23 mai

dimanche 22 mai

samedi 21 mai

vendredi 20 mai

jeudi 19 mai

mercredi 18 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux