Article 

Kharkiv/PSG, la jeune garde à la découverte de l'Europe

Publié le mercredi 8 décembre 2021 à 12:20 par Bruno Hermant
C'est un groupe réduit de 17 joueuses qui s'est envolé mardi pour affronter le WFC Zhytlobub-1 Kharkiv pour le compte de la 5e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions féminine. Le coach Didier Ollé-Nicolle a laissé un bon nombre de cadres au repos à Paris, mais a convoqué la brésilienne Luana, qui revient de blessure après 8 mois sans jouer.

Vainqueur 5-0 au match aller sans trop forcer son talent, le PSG retrouve les ukrainiennes de WFC Zhytlobud-1 Kharkiv pour le compte de la 5e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions féminine. Les joueuses de Didier Ollé-Nicolle affronteront les Kharkiviennes dans l'antre du Metalist, le club local, un stade de 40000 places qui a été rénové en 2009 pour l'Euro 2012. Alors que le PSG est déjà qualifié et assuré d'être premier, c'est un groupe de 17 joueuses parisiennes qui s'est envolé mardi en début d'après-midi pour l'est de l'Ukraine. Le PSG fait tourner son effectif en vue de la réception de Bordeaux dimanche, pour la 11e et dernière journée de la phase aller de D1 Arkéma.

À l'issue de l'entraînement du matin à Bougival, qui a vu notamment la réintégration de Kheira Hamraoui et d'Aminata Diallo dans le groupe, le coach parisien a emmené avec lui 17 joueuses pour le voyage en Ukraine. Dont bon nombre de jeunes joueuses issues de la formation parisienne, comme Le Guilly, Fazer, Hurtré, Sangaré, Folquet ainsi que la jeune Benera. Le PSG comptera sur une défense quasi-titulaire, puisqu'il ne manque que Karchaoui dans les potentielles titulaires de l'arrière-garde parisienne. En revanche, les cadres que sont Geyoro, Diani, Katoto, Däbritz sont toutes restées à Paris. Ollé-Nicolle pourra compter aussi sur la milieu de terrain brésilienne Luana, qui effectue son grand retour dans le groupe après une blessure au genou qui l'a écarté des terrains durant 8 longs mois.

En face, Kharkiv a réussi à obtenir un match nul face à Breidablik en Islande (1-1) avant de l'emporter à domicile lors de la dernière journée face à ces mêmes islandaises (2-0), à la surprise générale. Du coup, les joueuses du Zhytlobud-1 sont encore en lice pour se qualifier en quarts de finale de la compétition. Il faudra déjà pour cela gagner contre le PSG, et espérer que le Real Madrid ne l'emporte pas à Breidablik, une tâche plus qu'ardue. Face à une équipe qui n'a pas encore marqué le moindre but à domicile, le PSG, meilleure défense de la compétition avec aucun but encaissé, va mener la vie dure à ces ukrainiennes capables de jouer le tout pour le tout.

Comme à l'aller, c'est une équipe en apprentissage du haut niveau qui va se présenter face à un PSG remanié mais qui peut être très compétitif, malgré la jeunesse alignée potentiellement au milieu du terrain. Positionnée la plupart du temps en 3-5-2, l'équipe est composée de beaucoup d'internationales ukrainiennes et il faudra gérer le tandem Ovdiychuk - Sadikoglu en attaque, bien muselé lors du match aller mais très bagarreur. L'équipe de Didier Ollé-Nicolle et Barcelone sont les deux seules équipes à avoir remporté leurs quatre matchs de poule, Paris ayant inscrit 13 buts, Barcelone deux de plus. Il serait de bon ton pour le PSG de continuer sur cette voie afin de prendre encore plus de confiance et obtenir de précieux points à l'indice UEFA féminin, puisque le PSG doit défendre beaucoup de points cette saison.

Composition probable du PSG : Votikova - Lawrence, Ilestedt, Dudek (c), Cascarino - Fazer, Luana, Hurtré - Bachmann, Huitema, Baltimore

La rencontre est à suivre sur la chaine Youtube DAZN, coup d'envoi à 18h45.

 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

dimanche 16 janvier

samedi 15 janvier

vendredi 14 janvier

jeudi 13 janvier

mercredi 12 janvier

mardi 11 janvier

lundi 10 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux