Article 

Hakimi au milieu, une fausse piste pour les adversaires ?

Publié le samedi 10 février 2024 à 16:15 par Philippe Goguet
Arrière droit très offensif du PSG, Achraf Hakimi se glisse même en plein cœur du jeu, à la lutte avec les milieux de terrain adverses, de façon très régulière. Mais selon un analyste d'un club de Ligue 1, ce placement est parfois une fente avant tout.

Entre Achraf Hakimi et Ousmane Dembélé, tout roule sur le côté droit de l'attaque du PSG et les deux hommes s'entendent magnifiquement bien. L'ailier parisien longe la ligne, jamais bien loin de la provocation balle au pied face à un adversaire qui voudrait le défier, tandis que le latéral plonge autour de lui. Leur entente est naturelle, probablement même le meilleur duo du PSG, mais le Marocain, via un ajustement tactique bien senti de Luis Enrique, se positionne même parfois dans un rôle de milieu de terrain axial, tel un milieu relayeur droit.

Ce positionnement particulier lui permet régulièrement d'être aux abords de la surface sur des seconds ballons, n'hésitant alors pas à utiliser sa superbe frappe de balle pour solliciter les gardiens adverses à l'image du but de Kolo Muani contre l'OM en début de saison, le Français reprenant de près une frappe mal repoussée du Marocain. Mais Hakimi sert régulièrement d'appui pour les autres joueurs lorsque le jeu parisien est en train d'avancer vers le but adverse.

Mais à en croire les confessions au Parisien d'un analyste d'un autre club de Ligue 1 qui a préféré rester anonyme, le positionnement de Hakimi en plein cœur du jeu est aussi un leurre : « Hakimi vient parfois s’insérer dans le milieu pour faire semblant d’être disponible et ensuite enclencher une course dans le dos du latéral adverse qui lui aura essayé de sortir sur Dembélé le long de la ligne. »

Le duo infernal du PSG est donc connu par à peu près tout le monde en France, à tel point que les clubs connaissent donc même les nuances dans l'expression collective des deux joueurs. Malgré cette étude poussée, l'analyste interrogé en convient que le duo reste difficilement maîtrisable : « Compte tenu de leur qualité de déplacements, d’appels et de dribbles, ils font exploser une ou plusieurs lignes. Ils aiment la prise d’espace et dès qu’ils en ont, ils sont très performants. Le PSG a beaucoup de situations de deux contre un, grâce à Hakimi qui dédouble et vient lâcher l’ailier adverse qui peut avoir un temps de retard. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

lundi 26 février

dimanche 25 février

samedi 24 février

vendredi 23 février

jeudi 22 février

mercredi 21 février

mardi 20 février

lundi 19 février

dimanche 18 février

samedi 17 février

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee