Article 

Kehrer : « Cette saison, je me sens libre sur le terrain »

Publié le vendredi 28 janvier 2022 à 12:17 par Antoine Jacquet
Au micro de PSG TV, Thilo Kehrer, au club depuis 2018, s’est confié sur son état de forme, son poste de prédilection, sa gestion des critiques et de la pression inhérente au haut niveau, sa liberté sur le terrain et la Coupe de France.

Comment tu te sens ? 
« Je me sens très bien. Je pense que j’ai fait des bons matchs cette année. Je me sens bien, je suis libre sur le terrain. J’essaye de jouer mon meilleur rôle et j’ai surtout envie de continuer comme ça. » 

Tu as joué arrière droit dernièrement ? 
« En fait, ce que je veux dire, c’est que je veux montrer la meilleure version de moi-même sur le terrain. Après, si le coach veut me faire jouer latéral droit, j’essaye d’être le meilleur latéral droit. S’il me fait jouer défenseur central, j’essaye d’être le meilleur défenseur central. » 

Ton état d’esprit ? 
« En fait, mon avis c’est que je veux apprendre chaque jour ; et pour apprendre chaque jour, il faut que je m’adapte à toutes les situations, à tous les challenges qui se présentent à moi. J’ai envie de jouer tous les matchs, comme tous les joueurs. Je sais qu’il y a une grande concurrence dans l’équipe, mais je l’assume. Surtout, j’essaye de faire de mon mieux. » 

Comment fais-tu pour surmonter les critiques inhérentes au plus haut niveau ? 

« Je regarde les matchs plusieurs fois, surtout les situations dans lesquelles je me suis retrouvé pendant le match »

« Je pense que je suis très critique avec moi-même. J’analyse beaucoup. Je regarde les matchs plusieurs fois, surtout les situations dans lesquelles je me suis retrouvé pendant le match. Dans ces situations, il y a toujours une autre lecture, un autre ressenti entre être dans le match et le regarder de l’extérieur. Et c’est pour ça que j’essaye toujours de m’améliorer sur ça, en regardant les matchs et surtout les situations que j’ai eues. 

Et sinon, oui, c’est dans le travail de tous les jours. Je suis toujours en train de travailler. Je suis convaincu que c’est ça qui paye. Je sais que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre. Et mes objectifs c’est d’avancer et m’améliorer le plus possible. Je ne me pose pas de limite. Il faut s’adapter au niveau, à des situations et aux challenges surtout. C’est ce que j’essaye de faire le mieux et je me dis que je ne vais passer aucun jour sans apprendre. » 

Comment gérer la pression du haut niveau ? 
« Pour moi, chacun gère différemment cette pression. Je le vois comme ça, il y a une pression qui n’est rien comparée à celle vécue par d’autres gens dans d’autres domaines de la vie. Je me suis adapté à cette pression, parce que pour moi la meilleure chose à faire c’est de profiter à fond. C’est important aussi d’être soi-même et on est des êtres humains. On fait des erreurs, comme tous les autres gens dans la vie. Il faut assumer cela. C’est aussi ce qui fait la vie, de faire des erreurs et grandir, d’assumer les challenges, de s’améliorer et d’apprendre tous les jours. » 

Quand tu dis que tu te sens plus libre, tu parles aussi de spontanéité dans tes initiatives ?  

« Dans le passé, j’ai eu des périodes avec des blessures, avec certaines difficultés, qui ont peut-être fait que je n’ai pas été 100 % libre sur le terrain »


« Dans le passé, j’ai eu des périodes avec des blessures, avec certaines difficultés, qui ont peut-être fait que je n’ai pas été 100 % libre sur le terrain. Et cette saison, je peux dire que je me sens très bien. Je me sens libre sur le terrain, je ne réfléchis pas, je suis dans l’instant présent et c’est pour ça que j’essaie d’exploiter des espaces, de tenter, d’essayer des choses. Parfois, cela ne fonctionne pas, mais ce qui est beau, c’est de continuer de tenter, d’oser, et le succès va arriver. » 

Tu as mis des buts récemment.
« Cela donne envie de faire plus, de marquer plus, de faire plus de passes décisives, c’est un bon sentiment et ça fait plaisir. Et surtout, ce qui fait plaisir c’est d’aider l’équipe et en même temps ça donne confiance. » 

La Coupe de France, une compétition spéciale ? 
« Oui, c’est un grand objectif pour nous ; et on sait que dans un match à élimination directe, il peut tout arriver. C’est pour ça qu’il faut se préparer encore mieux, et être plus concentrés sur un match comme ça. Surtout qu’on va affronter Nice, qui est une bonne équipe, actuellement deuxième du championnat. C’est pour ça qu’on doit être bien préparés, et savoir à quoi nous attendre. »


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

mercredi 24 juillet

mardi 23 juillet

lundi 22 juillet

dimanche 21 juillet

samedi 20 juillet

vendredi 19 juillet

jeudi 18 juillet

mercredi 17 juillet

mardi 16 juillet

lundi 15 juillet

dimanche 14 juillet

samedi 13 juillet

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee