Article 

Les 20 premiers noms du Hall of Fame du PSG dévoilés, avec quelques surprises

Publié le mardi 4 juillet 2017 à 20:13 par Philippe Goguet
Le PSG a dévoilé les 20 premiers noms de son «Hall of Fame», en français Temple de la renommée ou Panthéon, et quelques noms étranges sont apparus, notamment ceux de David Beckham ou de Jay-Jay Okocha.

Le PSG a profité du début de la préparation de la saison 2017/2018 pour lancer son nouveau site web et cette nouvelle version de PSG.fr a permis de découvrir les 20 premiers joueurs admis dans le Hall of Fame du club. Comme l'explique Wikipédia qui traduit le terme en français par «Temple de la renommée ou Panthéon», il s'agit d'une «pratique nord-américaine qui consiste à honorer des individus ayant réalisé des choses majeures.» Autant dire qu'il s'agit plus ou moins des 20 meilleurs joueurs de l'histoire du club parisien.

Voici les noms qui ont été choisis, regroupés par des ères que nous avons définies :

  • Débuts du club (1970-1973) : Jean DJORKAEFF, Jean-Pierre DOGLIANI 
  • Les années Hechter (1973-1978) puis Borelli (1978 à 1991) : Carlos BIANCHI, Mustapha DAHLEB, Jean-Marc PILORGET, Dominique BATHENAY, Dominique ROCHETEAU, Luis FERNANDEZ , Safet SUSIC
  • L'ère Canal+ victorieuse (1991-1998) : Bernard LAMA, David GINOLA, RICARDO, Candido VALDO, George WEAH, RAÍ
  • L'ère Canal+ bancale (1998-2006) :  Jay-Jay OKOCHA, RONALDINHO, Pedro-Miguel PAULETA
  • L'ère QSI (2011-...) : David BECKHAM, Zlatan IBRAHIMOVIC 

Si la répartition des joueurs entre les différentes époques du club est plutot bien respectée (et ce même si les années 1980 sont peut-être un peu surreprésentés), la présence de certains membres posent question. David Beckham figure ainsi dans ce Hall of Fame en ayant passé moins de 6 mois au club, le tout agrémenté de 14 petits matches (0 but, 2 passes décisives). La présence de Jay-Jay Okocha, présent de 1998 à 2002, 0 titre gagné et parti pour Bolton en déclarant qu'il avait «une famille à nourrir» peut aussi être interrogée. 

Quelques noms marquants de l'histoire du club semblent aussi avoir été oubliés dans cette première version. Présents au sein des grandes équipes parisiennes des années 1990, Vincent Guérin, Paul Le Guen, Alain Roche voire Antoine Kombouaré auraient pu prétendre à une place. Joueur d'un engagement irréprochable durant ses années à Paris avant de trahir de nombreux supporters, Gabriel Heinze aurait aussi pu intégrer ce Hall of Fame. Dans l'ère QSI, Maxwell était également admissible vu la fin récente de sa carrière.

Pour cette première version du Hall of Fame, il était toutefois impossible de faire un sans-faute et le PSG met au moins au moins en avant son passé.



News 

vendredi 21 février

jeudi 20 février

mercredi 19 février

mardi 18 février

lundi 17 février

dimanche 16 février

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux