Article 

Les clubs français trop gourmands avec le PSG selon un ancien dirigeant

Publié le samedi 14 mai 2022 à 10:42 par Mathias Luis
Lors du prochain mercato, le PSG devra recruter des joueurs formés en France si les départs souhaités se confirment. Quelque chose qui se fait rarement, puisque le club se voit souvent demander des montants supérieurs aux autres lorsqu’il approche un club français, regrette un ancien dirigeant dans Le Parisien.

Depuis 2017 et un certain Kylian Mbappé le 31 août, aucun joueur n’a été enrôlé en Ligue 1 par le PSG, si l’on excepte Alexandre Letellier, arrivé libre pour occuper le poste de troisième gardien sur les listes UEFA. Les arrivées de joueurs d’autres clubs du championnat sont peu nombreuses depuis l’arrivée de Qatar Sports Investments, puisque seules neuf recrues sont venues renforcer les rangs du PSG en onze ans, rappelle Le Parisien.

Une tendance expliquée par la manie des clubs français à demander davantage d’argent au PSG qu’à leurs concurrents à l’heure de négocier, explique un ancien dirigeant au quotidien régional : « À chaque fois qu'on arrivait pour discuter d’un joueur, les clubs nous demandaient le double de ce qu’ils auraient exigé d’un autre acheteur. » Dans ces conditions, difficile de recruter dans le championnat de France : «  Ce n’était pas le vrai prix et, surtout, ça ne correspondait plus à la qualité du joueur. Au final, les deals ne se faisaient pas. »

D’autant plus que que de nombreux joueurs privilégient l’étranger plutôt qu’une expérience au PSG où ils prolongeraient l’expérience en Ligue 1. Mais cet été, le club devra recruter des joueurs formés en France si les départs souhaités de certains, comme Layvin Kurzawa ou même Abdou Diallo se confirment, pour le bien de la liste en Ligue des Champions où quatre joueurs formés dans l’association (en plus des quatre formés au club) doivent être inscrits si un club souhaite inscrire 25 noms. 

Au PSG, les quelques recrues venues de Ligue 1 en onze ans se nomment Bisevac, Gameiro, Digne, Aurier, Kurzawa, Ben Arfa et Letellier et ont tous des bilans contrastés. Des expériences qui ont de quoi refroidir les dirigeants à l’heure d’aller recruter dans le championnat national, même si, bien sûr, Matuidi et Mbappé sont là pour relever le bilan. Mais, d’après un agent proche du championnat, si le PSG ne parvient pas à recruter de jeunes joueurs prometteurs en France, c’est avant tout parce que le travail d’approche n’est pas fait en amont pour les séduire. 

Pour une raison ou pour une autre, le constat est que la présence du PSG et de ses moyens financiers dans le championnat aura bénéficié à peu. Le PSG n’enrôle pas des joueurs prometteurs qui partent briller à l’étranger, et les clubs français, trop gourmands, finissent parfois par vendre moins cher ailleurs.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

Aujourd'hui

dimanche 22 mai

samedi 21 mai

vendredi 20 mai

jeudi 19 mai

mercredi 18 mai

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux