Article 

Les formateurs de Paredes racontent le jeune Leandro

Publié le dimanche 9 août 2020 à 23:14 par Arthur Verdelet
Au cours d’un long article, le média So Foot est revenu sur l’enfance et le début de carrière professionnelle de Leandro Paredes via de nombreuses personnes qui l'ont croisé plus jeune. Le milieu du PSG, annoncé comme successeur de Juan Romàn Riquelme à ses débuts en Argentine, est décrit par ses anciens coéquipiers et formateurs.

Leandro Paredes, arrivé au PSG en janvier 2019 en provenance du Zénith Saint-Pétersbourg et en échange de 47 millions d’euros, aura mis du temps à s’imposer à Paris. Cependant, l’Argentin de 26 ans, utilisé en tant que milieu défensif ou relayeur par Thomas Tuchel, semble s’être fait sa place au sein du groupe cette saison (28 matchs joués). Désormais épanoui et devenu un élément important du club, le combatif sud-américain pourrait d’ailleurs avoir un rôle majeur à jouer lors du Final 8 de Ligue des Champions au cours des prochains jours même si les derniers éléments ne vont pas en ce sens

L’article de So Foot par Georges Quirino Chaves, journaliste vivant à Buenos Aires, débute notamment par le témoignage d’un certain Ramón Maddoni, recruteur pour Boca Juniors réputé pour avoir révélé des cracks tels que Riquelme, Tévez, Redondo, Cambiasso ou encore Paredes. Au moment d’évoquer ce dernier, le recruteur à l’œil acéré n’hésite pas à le classer comme l’un des plus talentueux qu’il a pu côtoyer : « Leo est entre ces gars-là. C’est le sixième ou septième meilleur que j’ai eu. »

Alors qu’il évolue à Brisas del Sur sous les ordres de Rosario Nanía, Paredes est proposé à Boca Juniors. C’est à ce moment-là que Maddoni, bossant alors avec le géant du football argentin, découvre un joueur qu’il trouvera à part : « Il avait sept ou huit ans, et déjà une condition physique au-dessus de la moyenne. Dès que je l’ai vu, avec son contrôle de balle, sa technique, sa puissance de frappe, sa détermination, son style, je me suis dit : " Ce gosse va jouer pour Boca et la sélection argentine. " »

Cadre des sélections de jeunes de son pays en étant aligné en tant que meneur de jeu, Paredes développe très jeune son talent au-dessus de la moyenne : « Techniquement, c'est le meilleur que j’ai vu ces vingt dernières années, assure sans ciller Luís Lúquez, l’un de ses formateurs à Boca. Il voyait le jeu avant que le ballon lui arrive. Il était habile des deux pieds, capable d’envoyer une passe où il voulait. Je me disais : " Ce n’est pas possible qu’un gamin de son âge fasse ça ! " ».

Réputé pour son tempérament et son esprit de camaraderie, Paredes a été le véritable soldat que l’on connaît dès ses débuts professionnels à seulement 18 ans. Son ancien coéquipier et ami Rolando Schiavi, alors capitaine de Boca, le confirme : « Il m’a impressionné, parce qu’on avait le sentiment que le maillot ne lui pesait pas sur les épaules. On avait de longues discussions ensemble dans le vestiaire, et j’essayais de le conseiller. C’est un garçon humble, et très intelligent. À la différence de certains gamins, il a toujours su qu’il était important d’écouter. » Au point d'aller jusqu'en sélection argentine et d'y être un titulaire.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 29 septembre

lundi 28 septembre

dimanche 27 septembre

samedi 26 septembre

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux