Article 

Remontada, penaltygate, Libertadores : les confidences de Cavani

Publié le lundi 27 mai 2019 à 20:15 par Jean Chemarin
Dans un entretien accordé à la version hispanophone d'ESPN, Edinson Cavani est revenu sur la terrible élimination face au Barça en 2017, l'épisode du penaltygate avec Neymar et évoqué un possible retour en Uruguay en fin de carrière.

Avant de s'envoler rejoindre sa sélection pour disputer la Copa América au Brésil, Edinson Cavani s'est confié à Seba Dominguez dans l'émission "Hablemos de futbol" sur ESPN. Le buteur uruguayen du PSG a notamment raconté comment la remontada face au Barça l'avait empêché de dormir pendant de nombreuses semaines : «C'était un match très important. Il m'a beaucoup touché, ce qui est normal. C'était terrible, personne ne s'attendait à ça. J'ai commencé à ne plus réussir à dormir. Je passais mes nuits à lire pour essayer de trouver le sommeil, mais je n'y arrivais pas et ça a commencé à m'inquiéter, car le lendemain il fallait que j'aille m'entraîner. Le médecin m'a calmé et m'a donné un cachet pour m'aider à dormir. Cette période a duré un petit moment et j'ai ensuite réussi à retrouver le sommeil.»

«Au final j'ai dit à Emery : "ne t'en fais pas, que Neymar les tire".»

Marqué par la remontada, comme tous les supporters parisiens, El Matador a aussi mal vécu l'épisode du penaltygate avec Neymar. Un épisode pour lequel il reproche à son entraîneur de l'époque de l'avoir créé : «Emery était le responsable de l'équipe. Sans accuser personne, c'est quelque chose qui doit toujours être claire (la hiérarchie des tireurs de penalty). Quand il s'est passé ce qu'il s'est passé, j'ai dit à Ney : "C'est moi qui tire les penaltys". Et il y a ensuite eu un échange de mots entre nous. Puis, dans le vestiaire, je lui ai dit ce que je pensais. Depuis ce jour-là, Emery a décidé que ça serait Neymar qui tirerait les penaltys et j'ai demandé à Unai que j'aimerais bien savoir pourquoi car il y a un an nous avions décidé que c'était moi le tireur. Il m'a dit qu'en agissant ainsi, j'étais contre lui. Au final je lui ai dit : "ne t'en fais pas, que Neymar les tire".»

S'il n'a pas évoqué son mercato d'été, Cavani a en revanche confirmé ce qu'il a déjà dit plusieurs fois ces dernières années, à savoir qu'il rêverait de gagner la Copa Libertadores d'ici la fin de sa carrière : «J'ai toujours dit que j'aimerais gagner une Copa Libertadores. C'est l'un des désirs que j'ai. On veut toujours ce qu'on n'a pas. Pouvoir vivre ce spectacle qu'est la Libertadores, j'adorerais. Avec Danubio ? Ce serait génial, parce que c'est là que j'ai débuté et c'est ce club qui m'a permis de progresser avant d'aller en Europe.» 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux