Article 

Des experts brésiliens en lecture labiale s’accordent sur les propos racistes d’Alvaro envers Neymar

Publié le dimanche 20 septembre 2020 à 23:18 par Arthur Verdelet
Une semaine après le houleux classique PSG/OM, marqué par des altercations multiples et les accusations de propos racistes tenus par Alvaro, trois experts brésiliens en lecture labiale semblent confirmer la version de Neymar.

Une semaine après les faits, l’émission Esporte Espetacular diffusée ce dimanche sur la chaîne brésilienne Globo a réuni trois experts en lecture labiale pour décrypter les images des différentes altercations entre Neymar et Alvaro durant le classique PSG/OM de dimanche dernier (0-1). Ces trois spécialistes se sont rejoints concernant le fait qu’Alvaro Gonzalez ait bien prononcé le terme « mono », signifiant « singe » en espagnol comme l'accusait Neymar.

L’un des trois pontes en lecture labiale interrogés par Globo, un certain Felipe Oliver, traducteur travaillant notamment pour l’institut brésilien de l’éducation des sourds de Rio de Janeiro, a expliqué avec précision ce que lui et ses collègues avaient pu décrypter à partir des images fournies : « Il (Alvaro) prononce le mot 'mono', au moment où il tourne la tête. Nous n'avons pas pu comprendre ce qu'il dit avant de le prononcer, mais nous avons un consensus sur l’utilisation du terme ‘mono’. »

Un autre élément a attiré l’attention commune des trois experts : de possibles propos homophobes prononcés par Neymar en réponse aux insultes de son adversaire. Une chaîne de télévision espagnole avait avancé cette hypothèse quelques jours après le match et cette thèse est aussi confirmée par les trois intervenants de Globo après visionnage poussé des images du match.

Pour rappel, à la suite de ces propos racistes présumés, prononcés lors d’une joute verbale entre Neymar et Alvaro en première période, le Brésilien du PSG avait tenté d’avertir à plusieurs reprises Jérome Brisard, l’arbitre de la rencontre, sans succès. Au terme d’une rencontre tendue de bout en bout, Neymar sera finalement expulsé dans les dernières minutes pour avoir frappé à l’arrière du crâne le défenseur espagnol de l’OM.

Soutenu par le PSG et de nombreuses personnalités, Neymar a réitéré à maintes reprises ses accusations de racisme envers Alvaro. S’étant défendu ce mercredi par vidéoconférence face à la commission de discipline de la LFP (il a finalement été suspendu trois matches dont un avec sursis suite à son expulsion), le Brésilien de 28 ans a confirmé ses accusations. La ligue a d’ailleurs ouvert une enquête à ce sujet et a réceptionné les images filmées par Téléfoot et beIN Sports. En cas de propos racistes avérés, Alvaro pourrait être suspendu jusqu’à 10 rencontres.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

samedi 24 octobre

vendredi 23 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux