Article 

Un raté d'entrée, une rareté pour le PSG

Publié le mercredi 21 octobre 2020 à 18:28 par Philippe Goguet
Le PSG a perdu son premier match de la saison en Champions League face à Manchester United (1-2) mardi soir au Parc des Princes, ce qui lui était déjà arrivé à quelques reprises dans un passé plus ou moins récent. Toutefois, c'est la première défaite du club parisien à domicile en phase de poules depuis 16 ans.

Faux départ. Finaliste de l'édition passée au terme d'un joli parcours, le PSG a bien mal débuté sa campagne de Champions League version 2020/2021 avec une défaite face à Manchester United (1-2) mardi soir au Parc des Princes. C'est la deuxième fois sous l'ère QSI, entamée en 2011, que le club de la capitale française perd son premier match de poules en Ligue des champions, après un revers sur la pelouse de Liverpool (3-2) à l'entame de la campagne 2018/2019, déjà sous la gouvernance de Thomas Tuchel.

Un peu plus tôt au 21e siècle, lors de la saison 2004/2005, Paris avait aussi loupé son entrée en lice en C1 avec une contre-performance face à Chelsea (0-3) à domicile, tandis que le club parisien avait aussi chuté d'entrée lors de la Champions League 2000/2001 sur la pelouse de Rosenborg (1-3). Ce n'est donc pas la première fois que le PSG perd son premier match de phase de poules dans le cadre de la coupe aux grandes oreilles.

Une autre première sortie ratée peut aussi être attribuée à la saison 1997/1998. Si le PSG avait bien remporté son premier match de poules devant Göteborg (3-0), ce n'était pas le véritable début de la saison européenne puisque Paris s'était incliné en tour préliminaire aller face au Steaua Bucarest (3-2), un match finalement perdu 3-0 sur tapis vert avec la fameuse affaire du fax perdu.

16 ans plus tard

Ce qui est plus rare pour être souligné, cela faisait cependant 16 ans que le PSG n'avait pas perdu son premier match de phase de poules de Ligue des champions à domicile, le précédent revers datant de décembre 2004 face au CSKA Moscou (1-3). Ce soir-là et malgré la défaite inaugurale contre Chelsea évoquée ci-dessus, le PSG avait encore son destin entre les mains pour se qualifier mais s'était finalement écroulé. 

Par ailleurs, ce récent PSG/Manchester United (1-2) vient briser une longue série entamée il y a neuf saisons : c'est la toute première fois sous l'ère QSI que Paris perd un match de poules de C1 à domicile. Une série qui n'était pas loin de tomber à plusieurs reprises, comme face à Ludogorets (2-2) en 2016 avec une égalisation d'Angel Di Maria dans les derniers instants de la partie qui avait évité le pire. Deux ans plus tard, c'est encore Di Maria qui sauvera le PSG face au Napoli, toujours dans les arrêts de jeu (2-2).

Enfin, il est important de rappeler qu'une défaite lors du premier match de poule en Champions League n'est pas synonyme d'élimination pour autant : le PSG avait terminé second de son groupe en 2000/2001 et même premier en 2018/2019 malgré le revers d'entrée face aux Reds. En 2004/2005, les coéquipiers de Jérôme Rothen avaient en revanche terminé bons derniers de leur groupe, crucifiés lors de la dernière journée alors qu'ils avaient su rebondir après la claque initiale.

Avec cette défaite inaugurale face aux Red Devils, le PSG se met toutefois dans une certaine zone d'inconfort puisqu'il y a deux saisons par exemple, après la défaite face au club de la Mersey, le PSG ne s'était qualifié pour les huitièmes de finale qu'à la dernière journée de la phase de poules, une performance dans l'ensemble peu fréquente pour des Parisiens qui gèrent habituellement avec brio la phase de poules.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

jeudi 19 novembre

mercredi 18 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux