Article 

Le CNOSF maigre espoir de Neymar et Kimpembe

Publié le lundi 17 mai 2021 à 14:02 par Arthur Verdelet
Tous les deux suspendus pour la finale de Coupe de France disputée face à Monaco mercredi soir (21h15), Neymar et Presnel Kimpembe n'ont qu'un espoir pour jouer : un appel au CNOSF qui serait suspensif. Mais ils ne devraient vraisemblablement pas voir les sanctions à leur encontre changer ou être suspendues le temps de les laisser disputer ce match...

Suspendu pour trois matches ferme (plus un avec sursis) par la LFP après son expulsion mouvementée à Rennes (1-1), Presnel Kimpembe ne peut théoriquement pas jouer la finale de Coupe de France contre Monaco mercredi soir (21h15). De son côté, Neymar, ayant vu son match de suspension avec sursis être transformé en ferme après l’avertissement reçu contre Montpellier (2-2, 6 à 5 t.a.b.) en Coupe de France cette semaine ne devrait pas non plus pouvoir être là.

Le PSG peut faire appel de ces deux décisions, mais la tendance ne semble pas plaider pour une suspension de ces dernières le temps de disputer ce match couperet. Paris pourrait par exemple saisir la commission supérieure d'appel de la FFF mais l'appel devant être fait au minimum sept jours avant la commission en question, cela ne sert à rien si le club veut leur faire jouer la finale de Coupe de France. 

Le PSG ne s’interdit pas de faire appel des suspensions de ses deux joueurs devant le Comité national olympique et sportif français (CNOSF), ultime recours pour ce genre d’affaires, comme l’a confirmé Mauricio Pochettino en conférence de presse samedi puis à nouveau ce dimanche après le match contre Reims, mais cette voie semble difficilement payante. Pour cause, la saisie du CNOSF est surtout utile pour contester la forme d’une sanction, et non le fond comme c’est ici le cas pour les deux Parisiens.

Par ailleurs, l'aspect suspensif de la sanction après saisie du CNOSF, ce qui permettrait aux deux joueurs de disputer la finale, n'est pas certain. C'est seulement lorsqu'un conciliateur est nommé qu'il le devient et c'est possiblement en jouant sur les timings que Paris peut espérer récupérer ses deux joueurs. Il n'empêche que le carton de Neymar n'a par exemple que très peu de chances d'être retiré puisqu'il n'y a eu aucune faute technique de l'arbitre : c'est bien Neymar qui est au contact de Savanier et le carton est donc donné au bon joueur, même s'il peut paraître très abusif.

De son côté, la FFF ayant décidé de décaler sa commission de disciplline statuant sur les sanctions au vendredi, lendemain du terme des demi-finales de Coupe de France, a validé la sanction prise à l’encontre de Neymar, et ne semble pas décidée à changer d’avis sur le sujet. Averti contre Montpellier par M. Pignard pour « excès d’engagement » après une faute sur Téji Savanier, le Brésilien a de fortes chances ne pas pouvoir jouer contre Monaco.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mardi 22 juin

lundi 21 juin

dimanche 20 juin

samedi 19 juin

vendredi 18 juin

jeudi 17 juin

mercredi 16 juin

mardi 15 juin

lundi 14 juin

dimanche 13 juin

samedi 12 juin

vendredi 11 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux