Article 

Le Conseil National de l'Éthique vise Aulas pour ses propos sur Al-Khelaïfi

Publié le lundi 29 janvier 2018 à 17:40 par Matthieu Hummel
Pour avoir comparé les présidents du PSG et de Guingamp à «la peste» et au «choléra», le patron de l'OL Jean-Michel Aulas vient d'être pointé du doigt par le Conseil National de l'Ethique. L'instance demande à la commission de discipline de convoquer le dirigeant lyonnais.

Le jeudi 25 janvier dernier, le président de l'OL Jean-Michel Aulas était l'invité de l'émission «L'Equipe d'Estelle» sur la chaîne de télévision du groupe de médias français et il se lâchait légèrement à l'occasion d'un quizz organisé par l'émission. Invité à choisir entre ses homologues Nasser Al-Khelaïfi et Bertrand Desplat, deux hommes avec lesquels il se chamaille régulièrement, le président lyonnais avait répondu : «Choisir entre la peste et le choléra, c’est difficile… Allez, Nasser.» La polémique n'avait pas tardé à venir et Aulas s'était justifié en prétextant un trait d'humour.

Il semblerait que les instances aient une autre vision de la chose puisque «le Conseil National de l’Éthique (CNE) a décidé de saisir la Commission de Discipline de la LFP afin de convoquer M. Jean-Michel Aulas, président de l’Olympique Lyonnais, à la suite de ses déclarations publiques tenues lors d’une émission sur la chaîne L’Équipe, le jeudi 25 janvier dernier.» Le communiqué précise également que «M. Jean-Michel Aulas commet incontestablement un manquement aux articles I.3, I.5 et I.7 de la Charte Éthique du Football relatifs au respect de ses adversaires, à la maîtrise de soi et au devoir d’exemplarité.»

Et ce n'est pas tout puisque «les propos de M. Jean-Michel Aulas sont également incompatibles avec la Charte des présidents de clubs de la Ligue de Football Professionnel qui précise dans son préambule que « la popularité et l’exposition médiatique incomparables du football imposent à l’ensemble des acteurs du football professionnel, et notamment aux présidents de clubs, un devoir d’exemplarité pour véhiculer une image de la discipline à la hauteur des attentes qu’elle suscite.»

Reste désormais à voir si la commission de discipline de la LFP va bien se saisir du dossier comme le souhaite le CNE. Quant à une éventuelle sanction, elle est encore loin...

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mardi 26 janvier

lundi 25 janvier

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux