Article 

La semaine internationale des joueuses du PSG

Publié le mercredi 11 mars 2020 à 19:05 par Homer
Retenues en sélections, une quizaine de joueuses de l'effectif du Paris Saint-Germain a disputé des rencontres la semaine dernière. Petit point sur leurs situations respectives.

France : Kadi Diani, Grace Geyoro, Marie Katoto, Perle Morroni et Eve Périsset

L'équipe de France dispute un tournoi sur le sol national, à Calais et Valenciennes. Les Bleues ont battu le Canada (1-0) et le Brésil (1-0). Pour la première rencontre, Diani, Geyoro et Katoto étaient titulaires, les deux attaquantes placées sur la même ligne dans un 4-4-2 et Geyoro au milieu, accompagnée de la lyonnaise Henry. La rencontre a été dominée par les Françaises et le tandem Diani-Katoto a marqué des points, bien que le but français ait été inscrit par la bordelaise Asseyi d'un beau coup franc enroulé. Pour la seconde rencontre face au Brésil, Eve Périsset était alignée comme titulaire au poste d'arrière droite. Une bonne rencontre pour la latérale, notamment défensivement. Grace Geyoro est entrée à la 70e pour amener un peu de boost au jeu atone des Bleues dans un 4-3-3 avec une large revue d'effectif. Perle Morroni est entrée en jeu pour les dix dernières minutes, signant sa première sélection. Un peu tendue, elle aurait du concéder un pénalty et a récolté un carton jaune. Lors de la dernière rencontre face aux Pays-Bas (jouée à huis-clos), Morroni, Diani et Katoto étaient alignées d'entrée. Geyoro est entrée à l'heure de jeu pour amener du volume, quand Diani sortait et Katoto est sortie dix minutes plus tard. Les attaquantes parisiennes ont été remuantes. Si les Françaises ont été rapidement menées 2-0, elles ont réussi à revenir dans la rencontre et à arracher un match nul 3-3 dans une rencontre où les Bleues n'ont jamais lâché mentalement, malgré quelques individualités moins dans le coup (Henry, Le Sommer, Torrent). Avec les deux victoires et un match nul, les Françaises se sont adjugées la victoire dans ce tournoi.

Brésil : Formiga et Luana

La sélectionneuse suédoise Pia Sundhage a fait une large revue d'effectif durant les deux rencontres contre les Pays-Bas (0-0) et la France (0-1). Pour ces deux matchs, Formiga et Luana ont été alignées comme titulaires à chaque fois. Les deux Parisiennes ont su se débrouiller dans des équipes expérimentales avec beaucoup d'essais, tant au niveau du système, des positions des joueuses et de l'effectif en tant que tel. Le trio Formiga - Marta - Cristiane n'ayant été aligné que pour la première fois depuis la prise de pouvoir de Sundhage à la tête du Brésil. Une équipe à revoir dans quelques temps, vu les multiples changements en cours. Le tandem parisien a une nouvelle fois été aligné d'entrée contre le Canada, Formiga n'a joué qu'une mi-temps. Le Brésil a rapidement mené 2-0 après un quart d'heure de jeu, mais réduites à 10, les Brésiliennes ont vu les Canadiennes les reprendre en fin de match pour un match nul 2-2. Encore une bonne prestation pour Luana, qui enchaîne dans l'entrejeu brésilien.

Canada : Jordyn Huitema et Ashley Lawrence

Face à la France, les deux Parisiennes étaient alignées d'entrée. Si Lawrence a tenu son rang sur le flanc gauche, sa jeune coéquipière a simplement été inexistante en pointe durant 70 minutes. Pour la seconde rencontre, le Canada n'a su marquer contre des Néerlandaises diminuées et réduites à 10 durant 40 minutes. Lawrence a joué toute la rencontre, débutant en tant que latérale droite avant de monter d'un cran et de basculer sur l'autre flanc. Huitema est entrée en jeu en seconde période. Lawrence aurait pu marquer mais a buté sur l'ancienne gardienne du PSG Loes Geurts, Huitema aurait pu signer une passe décisive dans les arrêts de jeu pour Gilles, la Bordelaise envoyant son tir au dessus de la tribune en toute fin de rencontre. Pour la dernière rencontre face au Brésil, Ashley Lawrence est entrée en jeu à la pause sur le flanc gauche pour apporter du mouvement avec succès. Jordyn Huitema a remplacé Sinclair pour le temps additionnel.

Espagne : Irène Paredes

La capitaine espagnole du PSG est aux Etats-Unis pour la She Believe Cup. Ménagée face au Japon (victoire 3-1), Paredes débutait face aux Etats-Unis dans un stade plein à Harrison dans le New-Jersey. L'Espagne a fait un bon match dans l'ensemble, faisant mieux que résister aux Américaines, dont les longues préparations hivernales ne les favorisant pas au niveau de la fraîcheur. Paredes est créditée d'un bon match, il ne lui manquera qu'une interception devant Ertz à la 88e, qui marque le seul et unique but de la rencontre. Les Espagnoles ont battu l'Angleterre 1-0 dans la nuit de mercredi à jeudi pour s'attribuer la seconde place du podium. Le sélectionneur Jorge Vilda a laissé Paredes sur le banc pour cette rencontre avec une équipe largement remaniée sur le terrain.

Norvège : Karina Saevik

Retenue avec la Norvège pour l'Algarve Cup, Saevik était alignée titulaire sur l'aile droite face au Danemark lors du premier tour. Rapidement menées (8e), les Norvégiennes égalisent rapidement (12e) avant de s'imposer en toute fin de match (90e+2). Saevik a disputé toute la rencontre, très active sur le flanc droit de l'attaque norvégienne, elle a eu deux opportunités de marquer mais Abel repoussait les tentatives. De nouveau alignée titulaire contre l'Allemagne en demi-finale, Saevik n'a rien pu faire, comme ses coéquipières, laminées par une Allemagne pourtant remaniée (défaite 4-0). 78 minutes disputées mais peu d'opportunités. La Norvège a battu la Nouvelle-Zélande pour la 3e place mercredi 2-1, menées 1-0, les Norvégiennes l'emportent avec Saevik titulaire et 69 minutes de jeu au compteur. A noter que la finale entre l'Allemagne et l'Italie a été annulée, les Italiennes étant dans l'impossibilité de jouer à cause du Coronavirus. L'Allemagne a été déclarée vainqueur du tournoi.

Suède : Hanna Glas

Titulaire face à l'Allemagne pour le premier tour, Hanna Glas a disputé 62 minutes avant de laisser sa place de latérale droite. La Suède va surtout subir durant cette rencontre, Glas étant présente au duel mais l'Allemande Huth avant fait le nécessaire sur une frappe contrée. Les Suédoises affrontaient le Danemark pour viser la 5e place. Glas prenait place sur le banc. La Suède ouvrait la marque par Hurtig (11e) avant de voir le Danemark revenir par Larsen (55e). Glas entrait en jeu pour la dernière demi-heure mais ne pu rien faire pour empêcher le raid de Thomsen pour Christansen qui battait Lindvahl à la 90e+3. La Suède a battu le Portugal 2-0 pour la 7e place du tournoi, Hanna Glas disputant l'intégralité de la rencontre.

Pologne : Paulina Dudek et Katarzyna Kiedrzynek

Les deux Parisiennes étaient titulaires face à la Moldavie, rencontre comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2021 en Angleterre. La Pologne a facilement disposé de la Moldavie 5-0 à Varsovie. La défenseure et la gardienne ont joué toute la rencontre. Les joueuses se sont envolées pour l'Azerbaïdjan afin d'y affronter l'équipe locale mercredi à Bakou, toujours dans le cadre des éliminatoires pour une victoire 3-0. Les Polonaises sont revenues en tête de la poule D avec l'Espagne, 7 points et +8 de différence de buts pour les deux équipes. Kiedrzynek capitaine et Dudek étaient titulaires, si la défenseure a écopé d'un carton jaune, elle était proche de marquer de la tête suite à un coup de pied arrêté par deux fois, la gardienne n'a rien eu à faire ou presque.

Chili : Christiane Endler

La portière était appelée avec le Chili pour la Turkish Women's Cup. Dans une compétition de faible niveau, les Chiliennes ont disposé facilement du Ghana (3-0) et du Kenya (5-0). Endler était titulaire pour les deux rencontres et en a disputé l'intégralité. Elle est en revanche restée sur le banc face à l'Irlande du Nord U19 lors de la dernière rencontre des poules, soldée par une victoire 5-0.

France U20 : Sandy Baltimore, Alice Pinguet et Naomie Vagre

Les Bleuettes affrontaient l'Angleterre U21 par deux fois pour se préparer à la Coupe du Monde U20. Avec une équipe type, dont Baltimore était l'ailière gauche, les Françaises s'inclinaient 2-0 dans un match très intense. Le sélectionneur Eyquem faisait tourner pour la seconde rencontre, avec Pinguet alignée dans les buts, Baltimore avec le brassard de capitaine et l'entrée en jeu de Vagre à la 64e, mais la France s'inclinait là encore 1-0.

France U19 : Thelma Eninger, Celina Ould Hocine, Jade Le Guilly

Pour le tournoi de la Manga en Espagne, la France était opposée à l'Allemagne. Malgré un but égalisateur de Thelma Eninger à la 80e, seule Parisienne à avoir disputé ce match (entrée en jeu à la 64e), les Françaises s'inclineront 2-1 enciassant un but 4 minutes plus tard. Face à la Suisse, les trois joueuses du PSG étaient titulaires, aucune d'entre-elles n'a terminé la rencontre, Le Guilly et Eninger sortant à la pause, Ould Hocine en fin de match (83e), la France s'inclinant également 1-0 après un but encaissé à la 55e. Pour la dernière rencontre, la France affrontait la Norvège, Ould Hocine était titulaire en défense centrale, jouant tout le match, Eninger est entrée en fin de match (82e) d'une rencontre remportée par les Bleuettes 2-1 avec un score acquis dès la première demi-heure.

La Danoise Nadia Nadim a finalement déclaré forfait pour l'Algarve Cup au Portugal, blessée. Les jeunes Bleuettes U17 Vickie Becho, Laurine Fazer, Magbana Folquet et Alice Sombath sont à Clairefontaine pour préparer le Tour Elite de l'Euro U17 féminin qui débute lundi 16 mars. La France rencontrera le Pays-de-Galles, la Slovaquie et l'Angleterre.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

samedi 04 juillet

vendredi 03 juillet

jeudi 02 juillet

mercredi 01 juillet

mardi 30 juin

lundi 29 juin

dimanche 28 juin

samedi 27 juin

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux