Article 

Les Parisiennes à l'Algarve Cup - Deuxième journée

Publié le dimanche 8 mars 2015 à 14:43
Après un petit succès contre le Portugal, les Bleues ont confirmé contre le Danemark et beaucoup de Parisiennes ont joué.

Après la toute petite victoire des Françaises contre le modeste Portugal, on attendait une réaction des filles de Philippe Bergeroo contre le Danemark hier après-midi. Et elle a eu lieu. Une victoire nette et sans bavure, 4-1, menant même 4-0. La plupart des Parisiennes ont joué et pas mal d'entre elles étaient titulaires.

Pour cette deuxième rencontre de la compétition, Bergeroo continue de faire tourner son effectif. Bouhaddi, la gardienne titulaire, a repris sa place et le reste de la défense a aussi été modifiée puisqu'on retrouve dans l'axe central la capitaine Renard et la jeune M'Bock, Houara et Boulleau étant toujours en place sur les postes latéraux. Au milieu, Kenza Dali (photo) a démarré à droite, le tandem du milieu Henry - Abily a été aussi aligné, avec la jeune Lavogez à gauche. En pointe, on retrouve le duo titulaire de Bergeroo, à savoir Thiney - Le Sommer. 

Les Bleues ont mis une pression terrible d'entrée sur les Danoises, qui ont craqué par trois fois dans le premier quart d'heure du match, Thiney sur la gauche de la surface sert Le Sommer qui marque d'un plat du pied (1-0, 2e) puis Abily, bien servie en profondeur par Thiney marque d'une frappe croisée aux 16m, sur une action à une touche de balle (2-0, 6e). Ensuite, Kenza Dali marque du plat du pied droit en reprenant un centre de Boulleau de la gauche qui traverse toute la surface, au sol (3-0, 13e). Puis juste avant la pause, sur une percée de Dali contrée, le ballon revient sur Houara qui fixe et sert Lavogez qui reprend du droit en première intention (4-0, 43e). 4-0 à la pause, mi-temps maitrisée de bout en bout, et ca va durer encore vingt bonnes minutes en seconde mi-temps. Ensuite avec les remplacements, les Françaises ont commencé à gérer, et ont pris un but un peu bête, un lob de 20m bien placé imparable. Mais globalement, la France a rendu une copie quasi parfaite. 

Parmi les Parisiennes, Kheira Hamraoui est entrée à la 66è à la place d'Abily au milieu, Delannoy à la 77è en tant qu'arrière latérale droite à la place d'Houara et Aurélie Kaci en milieu droit pour les deux dernières minutes du match, à la place de Dali. Seule Délie est restée sur le banc.

La France est donc seule première du groupe C, une victoire contre le Japon et les Bleues joueront la finale du Tournoi. Certainement contre les Etats-Unis de l'ancienne Parisienne Tobin Heath, qui déroulent dans le Groupe B, après avoir battu la Norvège (2-1), elles ont fessé la Suisse logiquement (3-0).

Les deux Suédoises, Asllani et Seger ont rencontré le Brésil dans le Groupe A, et les Brésiliennes l'ont logiquement emporté 2-0. Les deux Parisiennes ont débuté le match et sont sorties à la pause. 

Les Allemandes quand à elles, rencontraient la Chine, qui venait de tenir en échec le Brésil 0-0. L'Allemagne a gagné la aussi très logiquement 2-0 le match. Les deux Parisiennes, Krahn, nommée capitaine pour ce match, et Alushi, ont aussi démarré le match, Alushi est sortie à la mi-temps. Krahn a joué 88 minutes. 

Dernière journée lundi, la France rencontrera donc le Japon, son adversaire le plus sérieux dans ce groupe C.

Homer

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

vendredi 25 septembre

jeudi 24 septembre

mercredi 23 septembre

mardi 22 septembre

lundi 21 septembre

dimanche 20 septembre

samedi 19 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux