Article 

Le PSG Hand vainc le signe indien en LDC (31-34)

Publié le jeudi 19 novembre 2020 à 20:53 par Yorgos Bonos
Après trois défaites en quatre mois, le PSG Hand a tremblé ce mercredi face au FC Porto avant de dérouler en seconde mi-temps (31-34). Les rouge et bleu remontent à la 5e place du groupe, derrière leur adversaire.

Le match

C'est Paris qui a la pression au début de cette rencontre. Irrésistibles en championnat de France avec 8 victoires en 8 matches, les Parisiens ont accumulé les déceptions en Ligue des champions avec trois défaites et une seule victoire. S'il n'y a aucune honte à perdre chez le Meshkov Brest ou Kielce, ni même de perdre à domicile contre Flensburg, c'est le déroulé des matches qui pèse dans les têtes. Une impression à chaque fois d'avoir le match en main sans faire un écart, puis de voir le match s'échapper progressivement jusqu'à la défaite sur une très courte différence.

Et dans ce contexte, le match à Porto n'est pas une sinécure face au tombeur de Kielce, leader du groupe, lors de la journée précédente. Le début du match ne va pas atténuer les mauvaises ondes qui entourent Paris. La défense portugaise est en place et oblige les rouge et bleu à tenter des tirs compliqués, les minutes passent et il faut attendre la cinquième pour voir le premier but parisien... sur pénalty (2-1, 5e).

Dans le même temps, avec son attaque à 7 sans gardien, Porto pose de gros problèmes à la défense parisienne et trouve des bonnes situations. Et c'est le scénario catastrophe qui se dessine progressivement, à l'exception de Mikkel Hansen qui tient l'équipe en dehors de l'eau et dans une moindre mesure Luka Karabatic. Par maladresse ou par naïveté notamment sur les passages en force, Paris se tire une balle dans le pied et donne les armes à son adversaire pour faire la course en tête. Quand dans le même temps Luka Karabatic prend deux exclusions temporaires dès la première mi-temps (17e et 21e), Paris est à la limite de la rupture (10-6, 22e).

Pourtant, Paris va réussir à redresser la barre progressivement. C'est d'abord le cas avec un passage en attaque à 7 sans gardien de la même manière que son adversaire. Avec Mikkel Hansen à la baguette, Paris arrive à marquer plus régulièrement au point de marquer la moitié de ses buts de la mi-temps lors des 8 dernières minutes. Même si l'écart de quatre buts persiste au retour aux vestiaires, les motifs d'espoir existent.

Score à la mi-temps : 16-12

La deuxième période va redémarrer de la même manière que la première, mais cette fois-ci en inversant les rôles. Paris arrive à marquer plus facilement avec son attaque en supériorité numérique et sa défense va progressivement prendre le pas sur l'attaque portugaise. Comme les Parisiens en première période, les Portistas commencent à douter en attaque avec plusieurs arrêts de Vincent Gérard et un écart au score qui se réduit irrésistiblement. Finalement avec un 8-2 de la 32e à la 38e minute, Paris reprend les commandes pour la toute première fois de la rencontre (20-21).

Le match a complètement changé d'âme. L'équipe empruntée de la première mi-temps a laissé la place à une équipe impitoyable, agressive en défense et appliquée en attaque. Paris domine la rencontre même si Porto n'est pas décroché. Seule une frayeur à la 51e aurait pu remettre en question la situation quand le duo d'arbitres désigne à tort Luka Karabatic au lieu de Dylan Nahi avant de se raviser (23-26). Finalement c'est donc Paris qui obtient la victoire dans l'adversité, une belle victoire référence qui fera du bien pour le reste de la compétition.

Score final : 31-34

La fiche technique

Porto-PSG : 31-34 (16-12) - Pavilhao Dragao Arena - Arbitres : Lah et Sok (SLO)

FC Porto : Quintana (10 arrêts à 24 % et 2 buts), Mitrevski, Branquinho (4), Silva da Borges (4), Sliskovic (3), Martins Soares (3), Iturriza Alvarez (3), Gomes (3), Magalhaes (2), Areia Rodrigues (2), Silva Sousa Martins (2), Fernandes (2), Salina Amador (1), Spath, Alves, Mbengue.

Paris St Germain Handball : Gerard (11 arrêts à 26 % et 1 but), Genty, Hansen (9 buts), L.Karabatic (6), Kounkoud (4), Nahi (4), Grebille (2), Toft Hansen (2), Remili (2), Prandi (2), Kristopans (1), Sole Sala (1), Keita, Ntanzi.

Réactions

 

7e journée

  • Vardar-Kielce
  • Flensburg-Meshkov Brest : 29-29
  • Porto-PSG : 31-34
  • Elverum-Szeged

Classement

  1. Kielce : 9 pts (+20) 1 match en moins
  2. Flensburg : 9 pts (+6) 1 match en moins
  3. Meshkov Brest : 7 pts (-4) 1 match en moins
  4. Porto : 6 pts (-4)
  5. PSG : 4 pts (+5) 2 matches en moins
  6. Vardar : 3 pts (+3) 4 matches en moins
  7. Elverum : 2 pts (-15) 3 matches en moins
  8. Szeged : 0 pt (-11) 4 matches en moins
Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux