Article 

Il y a 3 ans, Paris laisse échapper la victoire à Geoffroy-Guichard

Publié le dimanche 31 janvier 2016 à 11:39 par Jonas Satin
Le PSG domine les Verts actuellement mais le club stéphanois était à une époque la bête noire du PSG. Il y a 3 ans, le PSG a mené 2-0 avant de se faire rejoindre.

A l’occasion de la 29e journée de Ligue 1 jouée ce dimanche 17 mars 2013, le PSG se déplace à Geoffroy Guichard pour y affronter l’AS Saint-Etienne. Solide leader avec quatre points d’avance sur son dauphin lyonnais, Paris doit toutefois se méfier des Stéphanois, 4es au classement, contre lesquels le club de la capitale ne s’est imposé que deux fois lors de ses dix derniers déplacements au Chaudron.  Lors du match aller, les Verts sont même venus s'mposer à Paris, provoquant de grosses secousses dans le club parisien.

Ancelotti titularise pour la première fois David Beckham, arrivé au PSG un peu moins d’un mois auparavant. Dans une belle ambiance, les Verts réalisent une bonne entame de match mais, à la 9e minute de jeu, Ibrahimovic lance Pastore qui pique son ballon et ouvre le score pour Paris. Les Rouges et Bleus ne s’arrêtent pas là : dix minutes plus tard, Pastore adresse une superbe passe lobée en profondeur pour Lavezzi, qui pousse légèrement son ballon et tombe sous la pression de Ruffier. Monsieur Gautier n’hésite pas et désigne le point pénalty. Au ralenti, on constate que Lavezzi n’est pas touché par le gardien stéphanois. Pénalty justifié ou non, Ibrahimovic ne se pose pas de questions et, d’une belle panenka, fait le break pour Paris. Le géant suédois conforte sa place de meilleur buteur de Ligue 1 avec vingt-cinq buts, devant Aubameyang, neuf réalisations derrière.

Mais, alors que le club de la capitale semble dominer son sujet, Aubameyang réalise un centre tendu devant la cage de Sirigu. Le ballon arrive sur Alex qui, sous la pression de Brandao, envoie le ballon au fond de ses propres filets à la 37e. Le match est complètement relancé et à la mi-temps, le PSG mène 2 buts à 1, mais n’est pas à l’abri d’un retour stéphanois. En seconde période, les Parisiens dominent, se créent des occasions, mais ne parviennent pas à faire le break et ils vont finalement payent leur manque d’inefficacité à la 72e : suite à un ballon mal dégagé par Thiago Silva, Clerc envoie un magnifique extérieur du pied droit en pleine lucarne et égalise pour Saint-Etienne. Sur l’action, Brandao s’essuie, au passage, ses crampons sur Thiago Silva. Pour son geste, l’ex-attaquant brésilien de l’OM sera suspendu deux matchs fermes par la commission de discipline de la LFP. La fin de match est très tendue entre les deux équipes suite au mauvais geste de Brandao et on voit notamment David Beckham s'énerver avec la brute du Forez.

Le score n’évoluera plus et le PSG, qui menait 2 buts à 0 dès la 19e minute, laisse filer deux points face à des Verts qui n’auront pas démérité. Le club de la capitale enchaîne un troisième match sans victoire à l’extérieur en championnat. Malgré cela, ce petit point permet à Paris de prendre cinq points d’avance sur son dauphin lyonnais.

 

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 18 janvier

dimanche 17 janvier

samedi 16 janvier

vendredi 15 janvier

jeudi 14 janvier

mercredi 13 janvier

mardi 12 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux