Article 

La qualification, son retour fracassant, la fin de saison, le titre, la C1, le point de Mbappé après Montpellier/PSG (2-2)

Publié le mercredi 12 mai 2021 à 23:53 par Arthur Verdelet
Après la qualification pour la finale de Coupe de France aux tirs au but contre Montpellier, Kylian Mbappé s'est longuement arrêté au micro d'Eurosport. L'occasion pour lui de revenir sur la partie et son comeback fracassant, d'évoquer les objectifs de fin de saison ou encore de commenter son absence bien malvenue contre City.

Quel est votre ressenti après cette qualification difficile pour la finale de la Coupe de France ?
« On est très contents d’aller en finale. C’est vrai qu’on voulait aller au Stade de France défendre notre titre, et c’est ce qu’on a fait, même si je pense qu’on aurait dû le faire sans passer par cette séance de tirs au but. On prend ce qu’on a et on est partis chercher cette qualification. »

Comment vit-on cette séance de tirs au but depuis le banc ?
« C’est stressant ! Surtout quand on ne tire pas. Quand on tire on a notre destin entre nos pieds, mais quand on ne tire pas, on dépend des autres donc c’est autre chose, une autre sensation. Mais j’étais très content parce que mes coéquipiers ont super bien tiré, ils ont eu des gestes forts. Ils nous ont envoyés en finale. »

On a vu une prestation plutôt aboutie du PSG offensivement, avec beaucoup de mouvement et de jeu à une touche de ballon, et plus particulièrement de votre part. Icardi décrochait beaucoup et vous preniez la profondeur, le coach est-il satisfait de votre match ?
« Oui, je pense qu’on a fait de meilleures sorties que les précédentes. Cela n’a pas payé sur le match puisqu’on n’a pas gagné, mais il faut se servir de ce type de rencontres sur le contenu et améliorer les détails qui font mal. Je pense qu’on doit être plus tueurs. On a beaucoup de situations où on doit marquer. On ne doit pas laisser cet espoir à l’adversaire, même s’ils mettent un superbe premier but. Je pense qu’on doit tuer le match avant. Mais, oui, dans le contenu je pense que c’était intéressant et qu’on va devoir s’appuyer un peu plus là-dessus et travailler parce qu’il nous reste encore des matches. »

Vous êtes l’homme du match avec vos deux buts marqués en début de période, bien servi par Gueye puis Icardi. Vous auriez néanmoins aimé boucler la rencontre plus rapidement ?
« Oui, bien sûr, je me sens bien ! J’essaie d’aider l’équipe à chaque fois que je joue. Les coéquipiers me le rendent bien. Ils m’ont donné de très bons ballons et j’ai pu bien les exploiter. On continue à être décisif, c’est ce qui m’importer : aider mon équipe et gagner des titres. »

Ce qu’il vous a manqué ce soir est l’efficacité, vous vous êtes fait peur en fin de match, mais on a aussi vu vos qualités de leader. Vous avez franchi un palier dans ce domaine, emmenant l’équipe en plus d’être décisif sur le terrain.
« Oui, parce que je veux gagner ! Je pense que, dans le passé, j’ai toujours voulu gagner, mais j’étais davantage centré sur moi-même. Avoir cette envie, cette détermination, je pense que c’est bien aussi de la partager avec les autres, parce qu’on joue tous ensemble. Avant, j’étais déjà aussi déterminé mais centré sur moi-même, à aider l’équipe, mais je pense que le faire pour les autres, c’est important aussi. J’ai appris cela cette année et j’aime bien le faire parce que cela paye et qu’on gagne nos matches. »

Tenez-vous les statistiques à jour, notamment votre nombre de buts et de matches joués en Coupe de France ? On imagine que c’est une compétition à laquelle le PSG est attaché puisqu’elle vous permet d’aller chercher un trophée ?
« Ah, cela non ! (18 buts en 20 matches joués). Bien sûr, il nous reste même encore deux trophées à aller chercher, on n’a pas encore perdu le titre en Ligue 1 ! On va se concentrer sur nos matches. On va tous les gagner, et essayer d’attendre quelque chose. Je pense qu’on ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes. Si nous perdons ce championnat, c’est nous qui l’avons perdu, et pas eux qui l’ont gagné (Lille). On va gagner nos matches et essayer d’attendre ce qu’il se passe. »

On peut regretter votre absence en demi-finale retour de Ligue des Champions. Votre présence sur le terrain face à Manchester City aurait sans doute fait la différence. Qu’en pensez-vous ?
« On ne peut pas changer le passé. Le passé est le passé. Bien sûr, j’étais le premier très triste. J’ai tout essayé pour pouvoir jouer, mais je ne pouvais pas mettre le pied sur le terrain. Il ne faut pas non plus jouer pour dire que je suis venu jouer. Non, il faut avoir à l’esprit que si tu rentres sur le terrain, c’est pour apporter quelque chose, ce que je ne pouvais pas. J’étais le premier déçu d’assister à ces matches, que ce soit en championnat et en Ligue des Champions, mais c’est comme cela. L’équipe a essayé de donner le meilleur d’elle-même. Elle n’a pas réussi à gagner, mais au moins, on peut être fier de notre parcours en Ligue des Champions parce qu’on a tout donné. Il faut s’appuyer dessus. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

lundi 21 juin

dimanche 20 juin

samedi 19 juin

vendredi 18 juin

jeudi 17 juin

mercredi 16 juin

mardi 15 juin

lundi 14 juin

dimanche 13 juin

samedi 12 juin

vendredi 11 juin

jeudi 10 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux