Article 

Le jeu, le mental, le milieu, Hakimi, Neymar, etc, la conf' complète de Pochettino après Metz/PSG (1-2)

Publié le jeudi 23 septembre 2021 à 1:17 par Arthur Verdelet et Fouzia
C'est un Mauricio Pochettino forcément content de la victoire de son équipe qui s'est présenté en conférence de presse après la victoire 2-1 à Metz. Il est revenu sur le mental de ses troupes, le jeu proposé, ses choix au milieu du terrain et a aussi commenté les performances individuelles de Hakimi et Neymar.

Ça fait deux fois de suite que votre équipe gagne dans les dernières minutes, est-ce que ça veut dire qu'elle a un gros mental ?

« Oui, on a vu que l’équipe se bat jusqu’au bout sans jamais s'avouer vaincue. Et c’est ça qui paye, on est récompensé d’avoir montré cette volonté de se surpasser. Je suis content de ça. On analysera le match mais je suis heureux du caractère que l’équipe a montré. »

Au-delà du résultat, êtes-vous satisfait du jeu proposé par votre équipe ce soir ?

« Je pense qu’au début, jusqu’au premier but et même un peu après, l'équipe a fait un bon match en dominant, en se créant des occasions, en contrôlant une équipe physique pas facile à contrôler. notamment à cause de ses joueurs rapides capables d’assurer des transitions attaque/défense très rapides. C’est une menace permanente parce que chaque situation peut se transformer en occasion, comme on l’a vu en première période où nous avons fini à égalité après un arrêt incroyable de la main de Keylor. Je suis très satisfait de la première phase de la première mi-temps. Ensuite, je ne suis pas inquiet mais j’aimerais qu’on puisse maintenir ce niveau pendant toute la durée du match. C’est notre défi et nous espérons le relever. Nous devons continuer à nous améliorer. Il y a eu beaucoup de bonnes choses positives mais nous devons faire mieux. » 

Comment expliquez-vous que votre équipe soit autant en difficulté contre le 20e du championnat ? Est-ce que cela vous inquiète et est-ce que ça rejoint le déséquilibre dont on parlait cette semaine ?

« Je crois que les positions actuelles des équipes sont temporaires et elles peuvent évoluer d’ici à la trêve ou à la fin de la saison. Je pense que nous ne pouvons pas parler de Metz comme du vingtième du championnat. Nous avons le plus grand respect pour Metz qui nous a mis en difficulté, c’est vrai. Ils ont eu quelques occasions en première mi-temps, peu, une ou deux, et en seconde période une ou deux. Mais bon, nous avons dominé mais c’est évident qu’en France, une équipe de Ligue 1 peut te créer des problèmes, surtout avec les transitions dont je parlais avec les joueurs rapides qu’ils ont. Nous avons eu plus de 75% de possession de balle. Parfois nous avons perdu des ballons ou nous les avons mal utilisés et nous n’avons pas réussi à assurer des transitions rapides mais d'une manière générale, je suis satisfait de la performance de l’équipe et je sais qu’il reste des choses à améliorer. »   

Comment avez-vous trouvé votre milieu de terrain aujourd’hui après l’avoir complètement changé pour ce match ?

« Oui, nous avons réalisé quelques changements dans l’équipe, surtout pour lui apporter de la fraîcheur. Nous jouons beaucoup de matchs, et il y a logiquement des postes où les efforts consentis sont importants. Nous possédons des joueurs qui travaillent pour avoir l’opportunité de jouer. Mais je suis très content ! Ce n’était pas un match facile, surtout au milieu de terrain en termes de gestion du ballon, puisque nous faisions face à une équipe très resserrée, avec quasiment une ligne de six défenseurs et trois joueurs devant. Ce n’était vraiment pas facile, surtout qu’à la perte du ballon, il fallait faire beaucoup de mètres, donc nos milieux avaient du travail supplémentaire aujourd’hui. Je suis satisfait de manière générale, même s’il faut continuer à s’améliorer, et beaucoup. »

Achraf Hakimi marque un doublé vous offrant la victoire ce mercredi soir et en est déjà à trois réalisations depuis son arrivée à Paris. Vous attendiez-vous à de tels débuts pour lui en Ligue 1 ?

« Je ne me rappelais plus de son premier but (rires). Bien sûr, je suis content de lui ! C’est un bon gars et un joueur qui nous apporte beaucoup. Pas seulement des buts, mais aussi sa capacité à occuper son couloir,  au niveau défensif comme offensif. Je suis très content de lui. C’est une belle récompense de marquer deux buts, pour lui et pour l'équipe. Je peux raconter une anecdote le concernant ? Hier, je lui ai demandé comment il allait à l’entraînement. Il m’a répondu qu’il allait très bien et m’a demandé à son tour “ et toi, coach, comment ca va ?”. J’étais surpris parce qu’ici personne ne te le demande. Tu poses la question à tout le monde mais personne ne te la pose. Et voilà qu’après ça, il marque deux buts. C’est la récompense pour sa bonne intention ! Je l’explique comme cela. »

Vous avez placé Neymar en meneur de jeu en l’absence de Lionel Messi. Le Brésilien a bien démarré avant d’avoir beaucoup de déchet, puis de délivrer une passe décisive. Comment expliquez-vous cette irrégularité dans un même match ?

« Je suis très satisfait de l’apport de Neymar à l’équipe, de son attitude, de sa mentalité. J’en suis très heureux. Je pense que les joueurs créatifs, dont on attend de la magie à chaque touche de balle, ont une dépense d'énergie que d’autres joueurs n’ont peut-être pas. Ce serait injuste, avec des matchs tous les trois jours, d'attendre qu’un joueur comme Ney’ fasse l’action de l’année sur chaque ballon touché. Je suis content de lui et il me semble qu’il a fait un travail énorme aujourd’hui, comme dimanche dernier (contre Lyon, 2-1). Ce n’est pas facile de jouer tous les trois jours pour un joueur qui doit constamment créer, donc je suis très satisfait et content de sa performance. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

dimanche 24 octobre

samedi 23 octobre

vendredi 22 octobre

jeudi 21 octobre

mercredi 20 octobre

mardi 19 octobre

lundi 18 octobre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux