Article 

Paris s'est bien amusé face à Lens (4-1)

Publié le samedi 7 mars 2015 à 18:51
Le PSG a largement dominé Lens ce samedi après-midi grâce à des buts de David Luiz, Ibrahimovic, Matuidi et Pastore. Paris passe leader avant le match de Lyon demain soir.

Le PSG s'est imposé 4-1 face à Lens à l'occasion de la 28ème journée de L1. Après une première période aboutie, c'est David Luiz qui a ouvert le score sur un coup-franc lointain (43e). Paris a pris le large à l'heure de jeu avec un penalty de Zlatan mais un but de Touzghar a fait douter le PSG quelques instants. Les entrants Matuidi et Pastore ont alors fait la différence en fin de match. Avec cette victoire, le PSG prend la tête de la L1 devant Lyon qui joue demain soir à Montpellier.

Dès le coup d'envoi, le PSG ne perd pas de temps pour mettre en place son jeu et la première occasion est pour David Luiz dans la première minute, de la tête sur un corner. Le Brésilien ne cadre pas mais il ouvre la large période de domination parisienne. Si les occasions franches n'arrivent qu'au quart d'heure de jeu, la mainmise est totale dès le début et Lens acculé sur son but. A la 14ème, Zlatan est trouvé sur un contre par Verratti et frappe du gauche sur la barre. Peu après, c'est une tête de David Luiz, encore, que Riou repousse en deux temps. Lens s'offre alors une belle occasion sur un contre mais Sirigu repousse et le PSG repart de l'avant. Rabiot trouve superbement Zlatan dans la défense adverse mais le Suédois loupe sa balle piquée devant Riou (18ème). 

Paris relâche un peu son étreinte après ses gros débuts et il faut attendre la 33ème minute pour revoir une grosse occasion, toujours par David Luiz qui enchaîne un contrôle et un retourné dans la surface, malheureusement pas cadré. Les Lensois continuent de faire beaucoup de fautes mais les Parisiens sont peu dangereux et Chavarria est proche d'ouvrir le score sur une frappe aux 20m. A la 43ème minute, c'est finalement David Luiz qui ouvre le score. Sur un coup-franc lointain (plus de 30m), il frappe directement et trompe Riou qui était masqué au départ du ballon et avait anticipé du mauvais côté (1-0, 43e). La pause est sifflée peu après et Lens peut déjà s'estimer heureux de ne rentrer aux vestiaires qu'avec un seul but de retard.

La seconde période repart tranquillement avec des Parisiens qui ont le ballon mais peinent à se créer des occasions. A la 51ème, Lavezzi mange toutefois la feuille. Bien lancé par Verrati, l'Argentin dribble le goal mais se fait reprendre en voulant pousser la balle au fond par un défenseur qui était bien revenu. Lens réagit un peu suite à cette occasion mais le match bascule à l'heure de jeu quand Van der Wiel crochète bien dans la surface et est fauchée. Zlatan Ibrahimovic transforme le penlaty, tranquillement (2-0, 60e). C'est ensuite l'heure du coaching qui arrive avec un double changement de chaque côté. Peut-être est-ce ça qui offre le but de l'espoir à Lens. Van der Wiel se fait déposséder du ballon par Coulibaly, tout juste entré, aux abords de la surface et transmet à Baal. Son centre trouve Touzghar qui devance David Luiz aux 6m (2-1, 68e)

La fin de match est stressante pendant quelques instants avec des Parisiens qui se créent beaucoup d'occasions mais ne marquent pas, à l'image de Pastore repoussé devant la surface, de Cavani qui perd son duel face à Riou (75e) ou encore de Lavezzi qui ne trouve personne sur son centre en retrait. Côté Lensois, on joue de mieux en mieux les contres et il s'en faut de peu à plusieurs reprises pour que les Nordistes ne soient pas réellement dangereux. Mais Paris plie finalement le match en 3 minutes : à la 80ème, sur un contre bien mené, Ibra décale Pastore côté droit. Son centre n'est pas touché par Cavani au premier poteau mais Matuidi est là pour reprendre de près au second (3-1, 80e). Quelques instants plus tard, Pastore et Ibrahimovic s'offrent un une-deux magique en pleine défense adverse avec notamment une louche du Suédois. Devant Riou, Pastore ne tremble pas et marque d'une belle reprise (4-1, 83e). Ces deux buts coup sur coup enterrent les derniers espoirs lensois et la fin du match est complètement à l'avantage des Parisiens. Lavezzi et Van der Wiel se rattrapent même presque de leur match un peu raté quand Van der Wiel trouve la barre sur une offrande du premier. Le match s'arrête peu après et Paris a rempli son contrat, gagnant sans blessé.

En attendant le match de Lyon demain soir à Montpellier, le PSG prend la place de leader avec 56 points, devant l'OL (54 points) et l'OM (53 points).

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

jeudi 22 octobre

mercredi 21 octobre

mardi 20 octobre

lundi 19 octobre

dimanche 18 octobre

samedi 17 octobre

vendredi 16 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux