Article 

PSG/Le Mans (4-0), les performances individuelles (1e période)

Publié le mercredi 14 juillet 2021 à 14:07 par Philippe Goguet
Le PSG s'est imposé 4-0 contre Le Mans pour son premier match amical de la saison 2021/2022. Retour sur les performances individuelles des 11 joueurs utilisés par Mauricio Pochettino en première période.

Dans les buts, Alexandre Letellier était le titulaire vu que ni Navas ni Rico n'étaient sur la feuille de match et il n'a strictement rien eu à faire puisque Le Mans n'a jamais cadré. L'habituel troisième gardien a surtout eu des ballons à gérer au pied et il a joué simple. 

Aligné sur le côté droit, Achraf Hakimi n'aura pas mis bien longtemps à montrer quel joueur il est. Le Marocain va vite, très vite même, et quelques-uns de ses déboulés ont mis au supplice le côté gauche de la défense du Mans. Après quelques premiers ballons pour se mettre dedans, il a passé la vitesse supérieure au quart d'heure de jeu et signe une grosse montée sur le second but parisien. A noter qu'il n'a pas cherché à centrer pour centrer, préférant parfois temporiser pour retrouver un partenaire. Il a aussi montré qu'il devait se réhabituer à la défense à quatre, laissant parfois filer dans son dos sur des appels en profondeur entre lui et le central droit.

Dans l'axe droit de la défense, Kehrer a été comme souvent irrégulier au sein de la rencontre. Il réussit par exemple une très bonne interception au départ du second but mais a aussi perdu quelques duels et loupé une relance qui a été dangereuse pour son équipe après la pause, lorsqu'il encadrait les jeunes. Rien de dramatique dans le fond mais l'Allemand n'est pas pour autant apparu comme particulièrement dominant non plus. Un constat qui peut aussi s'appliquer à Abdou Diallo. Le gaucher a fait moins d'erreurs mais il a été dans l'ensemble peu en vue. Lui aussi a raté une relance qui aurait pu mal se finir mais ce fut moindre en conséquences.

Aligné sur le côté gauche, le tout jeune Teddy Alloh a parfois été bien dur à apercevoir, la caméra peinant à filmer sa partie du terrain. Alors qu'il ne s'entraîne que très rarement avec l'équipe première, il a forcément été peu à l'aise en début de partie, perdant notamment quelques ballons de relance. Il s'est un peu plus lâché par la suite et a même réussi un centre sur la fin de la mi-temps. Sollicité défensivement, il a dans l'ensemble tenu bon.

Au milieu du terrain, le capitaine Idrissa Gueye était associé au jeune Eric Junior Dina Ebimbe. Le Sénégalais a réalisé un match sérieux et sans fioritures. S'il a assez peu été impliqué dans la construction du jeu à l'exception de passes simples, il a impulsé plusieurs pressings payants sur la relance adverse.

La prestaion de Dina Ebimbe à ses côtés a été bien plus intéressante. Le jeune milieu axial revenu d'un prêt à Dijon a su montrer ses qualités. Outre un bel impact à la récupération, ses prises de balles tranchantes vers l'avant ont fait du bien au PSG et permis d'aller vite vers le but adverse. Il a été irrégulier dans la distribution du jeu mais devrait avoir l'opportunité d'enchaîner prochainement vu sa prestation du jour. Ses deux prêts au Havre puis à Dijon ont en tout cas transformé le milieu de terrain de 21 ans, désormais bien plus mûr à tous les niveaux.

D'abord sur le côté gauche puis dans l'axe du terrain, Julian Draxler a lui aussi signé une belle rencontre de reprise. Toujours aussi juste techniquement, il a participé à la bonne tenue générale du ballon en première période et a délivré quelques jolies passes. Son centre-tir compliqué à lire pour le gardien a abouti au premier but tandis qu'il donne un ballon de but à Kalimuendo juste avant la pause.

La petite sensation du jour jouait toutefois sur l'autre aile et se nommait Ismaël Gharbi. Le tout jeune milieu offensif (17 ans) a commencé à droite puis a basculé à gauche mais il a eu un impact un peu partout sur le terrain. Après quelques incompréhensions en début de partie, ses prises de balles ont été bonnes et il a su faire parler ses atouts : sens du jeu affûté, qualité technique indéniable et capacité à faire jouer ses partenaires. Avec un joli but, un tir sur le poteau suite à un joli numéro et une autre incursion dans la surface où il aurait pu faire mieux, Gharbi a marqué des points.

Devant, Kalimuendo a fêté son retour au club par une titularisation et l'attaquant a été aussi généreux que d'habitude, multipliant les courses et les déplacements sur toute la largeur. Il a souvent réussi à être trouvé en profondeur ou sur le côté, a régulièrement tenté de percuter balle au pied ou de redonner proprement et il a eu une belle opportunité de marquer un but mais sa frappe du gauche n'a pas trompé le gardien.

Il doit en revanche apprendre à jouer avec Icardi. L'Argentin a été totalement dans son registre habituel : redoutable au moment de conclure sur un ballon qui traînait mais peu présent dans le jeu malgré quelques rare tentatives de décrochages au coeur du jeu.

Les performandes individuelles de la seconde période arrivent.

Tous les articles autour du match PSG/Le Mans (4-0) :

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

mercredi 04 août

mardi 03 août

lundi 02 août

dimanche 01 août

samedi 31 juillet

vendredi 30 juillet

jeudi 29 juillet

mercredi 28 juillet

mardi 27 juillet

lundi 26 juillet

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux