Article 

Un an après, la charnière Kimpembe/Diallo a rassuré

Publié le dimanche 18 octobre 2020 à 11:04
Un an après un PSG/Reims (0-2) au cours duquel elle s'était montrée catastrophique et totalement dysfonctionnelle, la charnière centrale du PSG composée des deux gauchers Presnel Kimpembe et Abdou Diallo a montré des signes encourageants vendredi soir à Nîmes (4-0). Une bonne nouvelle à quelques jours d'un PSG/MU que les deux hommes pourraient bien débuter ensemble.

Une première catastrophique

25 septembre 2019, le PSG perd son seul match de la saison à domicile face au Stade de Reims en s'inclinant logiquement 2-0. Avec une équipe très remaniée pour ce match qui s'était joué 3 jours à peine après le toujours compliqué déplacement à Lyon (1-0), Paris fait un non-match et perd. Symbole de ce match loupé, la prestation catastrophique de toute la ligne arrière, notamment la défense centrale constituée de deux gauchers : Presnel Kimpembe axe gauche et Abdou Diallo axe droit.

Malgré la grosse quinzaine d'associations défensives vues au cours de la saison 2019/2020, cette paire ne sera plus jamais alignée par Thomas Tuchel tellement la prestation fut à oublier. Diallo, sur le poste le moins naturel des deux, avait raté son match d'un point de vue individuel mais les deux avaient montré des incompatibilités dans leur fonctionnement et une complémentarité, au mieux, douteuse. Même la paire Kimpembe/Kehrer, pourtant guère plus performante, ne fera pas pire au cours de la saison. Une charnière qui semblait donc oubliée à jamais.

Un an après, la paire relancée

Sauf que les blessures l'ont relancée, forcément au PSG. Déjà revue dans les cinq dernières minutes de la prolongation de la finale de la Coupe de la Ligue face à l'OL le 31 juillet dernier (0-0), cette paire Kimpembe/Diallo a eu droit à une seconde chance sur la pelouse de Nîmes vendredi soir, toujours avec la même répartition des zones : Kimpembe reste dans l'axe gauche tandis que Diallo se retrouve à faire le complément axe droit, Marquinhos et Kehrer étant indisponibles. Cette fois-ci, ce fut bien mieux, en témoigne l'absence totale d'occasions des Gardois.

Face à un adversaire vite réduit à 10, elle n'a pas été surmenée mais avait montré dans le début de partie une belle présence, notamment dans les airs. Durant le reste du match, les deux vont assurer : Diallo s'est surtout occupé du marquage de Nolan Roux, l'étouffant dès qu'il était recherché en appui, quand Kimpembe a géré les affaires courantes lorsque Nîmes tentait d'attaquer dans le dos de Bakker. Pas de quoi bousculer les deux gauchers pour autant et Diallo, qui avait connu cette position d'axe droit à Dortmund, a pu jouer son premier match complet depuis... le 22 janvier 2020 à Reims (demi-finale de la Coupe de la Ligue).

Du mieux constaté avant MU

Tout n'a pas été parfait non plus, à l'image de quelques tergiversations de Diallo avec le ballon quand il s'agissait de relancer. Dans un rôle où il manque de repères, le gaucher a parfois eu du mal à trouver les angles de passes qu'il aime utiliser pour relancer quand il joue sur l'autre poste de la charnière et l'une de ses passes a notamment été contrée dans la surface en début de match. Plus tard dans le match, il n'hésitera d'ailleurs pas à dégager sous pression plutôt que de tenter le diable.

Dans la concordance des actions, les deux gauchers ont certes trouvé un équilibre dans leur répartition des rôles mais ils ont parfois eu quelques dysfonctionnements. En début de partie, ils sont par exemple tous les deux sortis vers le ballon en même temps, ouvrant l'axe à des Nîmois qui ne vont pas en profiter. Sur le retourné en pleine surface d'un attaquant gardois au cours de la seconde période, les marquages ne sont pas non plus bien répartis.

Par rapport à ce qu'avait pu être leur première association, il y a clairement du mieux, même si c'est forcément à relativiser vu la faiblesse de l'adversaire et le scénario très favorable du match. Mais alors que Marquinhos est incertain pour PSG/MU et Kehrer forfait, l'association Kimpembe/Diallo a au moins pris un peu de confiance et quelques repères. Toujours utile avant de défier une armada de niveau Ligue des champions.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

vendredi 30 octobre

jeudi 29 octobre

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

dimanche 25 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux