Article 

« Xavi Simons sait faire un peu de tout » assure Pochettino avant OL/PSG

Publié le dimanche 9 janvier 2022 à 13:05 par Fouzia
À la veille d'OL/PSG, l'entraîneur parisien Mauricio Pochettino était en conférence de presse pour évoquer Neymar, Messi, les circonstances du moment mais aussi la course au titre ou encore la future trêve internationale.

AU MICRO DE PSG TV

À l’aller, le PSG avait réussi à gagner mais avec difficulté. Lyon est peut-être 13e mais c'est toujours une équipe très difficile à affronter, peu importe son classement ?

« Oui, c’est toujours compliqué (contre eux). Ils ont une très bonne équipe, de très bons joueurs, un très bon coach. C’est évidemment un classique du championnat. Nos adversaires ont une grande équipe, et les matchs PSG-Lyon ou Lyon-PSG suscitent toujours de grandes attentes. La rencontre sera difficile dans tous les cas. Il faut se mettre dans le match mais nous sommes prêts à jouer. Nous sommes très optimistes et nous espérons fournir une excellente performance et gagner le match, ce qui reste notre premier objectif. »

Le contexte est un peu complexe avec le Covid et tous ces joueurs touchés, des deux côtés. Quand on est coach, comment gère-t-on une équipe qui change tout le temps ? Mise-t-on plus sur les individualités ?

« Non, il s’agit surtout de s’adapter au quotidien. Parfois les plans de la veille tombent à l'eau le jour J, et on doit alors les changer et s’adapter à la situation. Mais ça reste une approche collective parce que le football est un sport collectif. Oui, les individualités peuvent faire de grandes choses et gagner des matchs, mais le collectif reste la chose la plus importante. »

Contre Lyon, le Paris Saint-Germain jouera le 2500e match de son histoire. C’est important de marquer le coup par des buts et une victoire ?

« Bien sûr, il faut toujours gagner. Quand on est le PSG, il s’agit toujours de gagner. Ensuite, oui, demain ce sera important parce que c’est Lyon en face, que ça nous tient à cœur et qu’il s’agit aussi de l’histoire du club. »

EN CONFÉRENCE DE PRESSE

Leo Messi est forfait demain. Pourquoi ? N’était-il pas possible de faire autrement ?

« Nous avons communiqué sur sa situation dans le point médical. Il est sous contrôle médical, c’est la seule chose qu’on puisse dire. »

Entre les cas de Covid, ceux qui reprennent avec un protocole particulier comme Messi, l'absence de Neymar, a-t-il été difficile de préparer ce match ? Estimez-vous que le PSG sera diminué pour ce choc ?

« Toutes les équipes sont diminuées par des absences, qu’il s’agisse de blessures, de  suspensions ou de cas Covid. Il n’y a pas de grande différence par rapport au reste des équipes. Nous devons nous adapter et c’est ce que nous faisons, nous nous adaptons quotidiennement à cette réalité. »

Neymar reviendra-t-il bien demain du Brésil et est-il dans les temps de sa rééducation ?

« Neymar est dans les temps de son programme et son évolution suit les prévisions »

« Ce qui est certain, c’est que nous nous sommes mis d’accord avant son départ au Brésil sur la date de son retour. Sa récupération se poursuit sous contrôle médical, et selon les données que nous recevons quotidiennement, il est dans les temps de son programme et son évolution suit les prévisions. Nous espérons que ça continuera de la même manière dans les prochaines semaines. »

On a vu une photo inquiétante au niveau athlétique de Mauro Icardi pendant les vacances. Dans quel état de forme est-il ? 

« Mauro se sent bien, je ne sais pas de quelle photo vous parlez. Il s’entraîne bien, il est contrôlé et je crois qu’il est dans un bon état de forme. »

Quelle est la relation technique entre Mauro Icardi et Kylian Mbappé ? Sont-ils compatibles ?

« Kylian et Mauro peuvent se compléter et s’apporter des choses intéressantes »

« Mauro et Kylian n’ont pas beaucoup joué ensemble ces derniers temps. Quand Kylian était suspendu, Mauro était titulaire. Je pense que ce sont des joueurs qui peuvent très bien se compléter. Ils ont des caractéristiques différentes mais ils peuvent se compléter et s’apporter des choses intéressantes. Si nous décidons de les faire jouer tous les deux demain en attaque, ce sera une bonne occasion de les voir en action. »

Dans le contexte sanitaire actuel, est-ce raisonnable de partir faire un stage au Qatar ?

« Ce n’est pas de mon ressort de dire ou de juger si c'est une bonne décision ou pas. Les personnes en charge pèsent (le pour et le contre), réfléchissent bien, et prendront la meilleure décision pour faire courir le moins de risques possibles pour les joueurs et pour tout le staff qui se déplacera. »

Demain, vos supporters sont interdits de déplacement sur décision du Ministère de l’Intérieur. Qu’en pensez-vous ?

« Je n’en pense pas grand-chose, je dois seulement accepter les décisions du gouvernement qui est mieux informé et qui, je crois, prendra la meilleure décision pour que nous puissions avoir une rencontre sans risque ; et jouer un match de football dont tout le monde pourra profiter. Je n'ai rien à dire sur les décisions prises à ce type de niveau. »

Est-ce difficile de faire la composition de l’équipe demain avec les absences ?

« C'est la même complexité qu’à chaque journée de championnat, que tous les joueurs soient disponibles ou pas. Il faut toujours faire des choix et rechercher la meilleure façon d’aligner les joueurs sur le terrain pour en obtenir le meilleur rendement possible. Donc non, ce n'est ni plus ni moins compliqué. C'est pratiquement la même chose que lorsque nous avons toute l'effectif apte. »

Dans votre esprit, qui est le suppléant d’Achraf Hakimi au poste de latéral droit : Thilo Kehrer ou Colin Dagba ? 

« Nous avons des options. Dagba est un latéral droit. Kehrer peut jouer à différents postes, mais il est plus défenseur central que latéral. Tous les deux peuvent évoluer à droite, en fonction du plan de jeu. Les deux sont en forme et à disposition, il ne reste plus qu’à prendre une décision. Enfin, notre choix est fait mais nous devons le communiquer aux joueurs demain, et pas à la presse avant (Il sourit). »

Pourrait-on revoir des jeunes demain ?

« C’est certain qu’il y aura des jeunes dans le groupe pour ce déplacement. »

Xavi Simons a évolué à plusieurs postes depuis son arrivée au PSG, notamment avec les U19. Quelle est sa position préférentielle selon vous : 9, ailier ou même relayeur ?

« Pour tout joueur, le grand cap c’est de passer de l'équipe de jeunes à l’équipe première. Certains joueurs, par leurs caractéristiques, peuvent occuper plusieurs postes. C’est quand ils arrivent à maturité qu’on peut savoir de façon plus précise quelles sont leurs qualités définitives pour jouer en équipe première, dans un club comme le PSG. 

« Xavi peut jouer à différents postes »

En fonction du plan de jeu, et pas seulement de la dynamique recherchée ou de l'animation, Xavi peut jouer à différents postes. Il peut jouer milieu relayeur ou plus offensif, à la finition. Il peut jouer sur l’aile à défendre et repiquer dans l’axe parce qu’il sait occuper ces espaces-là. Il peut aussi occuper un poste d’attaquant qui décroche et qui peut aussi finir les actions. Il sait faire un peu de tout. Avec le temps, il faudra définir son poste, mais cela passe par l'entraînement et le temps de jeu en équipe première. En tout cas, il offre des alternatives qui lui permettent d’occuper plusieurs positions et c’est une très bonne chose. »

Vous a-t-on demandé de ne pas convoquer certains jeunes pour la Coupe Gambardella qui se jouera demain [N.D.L.R. : les U19 du PSG affrontent le LOSC en 32e de finale] ?

« Non.

Que pensez-vous de Lyon cette saison ?

« Pour moi, c’est l’une des meilleures équipes de France, avec un grand entraîneur. Et je suis sûr qu’à la fin de saison, elle sera dans la course aux places importantes. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

samedi 22 janvier

vendredi 21 janvier

jeudi 20 janvier

mercredi 19 janvier

mardi 18 janvier

lundi 17 janvier

dimanche 16 janvier

samedi 15 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux