Article 

Déplacements compliqués pour Marquinhos, Paredes et Di Maria

Publié le mardi 17 novembre 2020 à 23:21 par Philippe Goguet
Les trois Parisiens concernés par les éliminatoires sud-américains la nuit prochaine ont deux déplacement corsés au programme : Marquinhos va affronter l'Uruguay de Cavani quand Paredes et Di Maria se rendent dans un Pérou en pleine crise politique...

Les interminables qualifications de la zone Amérique du Sud pour la Coupe du monde 2022 se poursuivent la nuit prochaine et les trois joueurs du PSG actuellement concernés vont être sur le pont. Le premier à jouer sera Marquinhos, dès minuit heure française sur beIN Sports 1, avec un déplacement compliqué en Uruguay. Si Luis Suarez est finalement forfait pour cause de Coronavirus, le défenseur central du PSG va se frotter à son ancien partenaire en club Edinson Cavani. Un autre ancien sera de la fête puisque Thiago Silva va accompagner Marquinhos en défense centrale pour ce déplacement parmi les plus compliqués d'Amérique du Sud.

La composition du Brésil : Ederson - Danilo, Marquinhos, Thiago Silva (cap), Renan Lodi - Arthur, Douglas Luiz, Everton Ribeiro - Jesus, Richarlison, Firmino

La composition de l'Uruguay : Campaña - Cáceres, Giménez, Godín, Oliveros  - Nández, Bentancur, Torreira, De La Cruz - Cavani, Núñez

Un peu plus tard dans la nuit, à partir de 1h30 sur beIN Sports 3, c'est l'Argentine de Leandro Paredes et Angel Di Maria qui sera également en déplacement. Le sélectionneur argentin n'a pas caché quelle serait son équipe et seul le milieu défensif du PSG va débuter cette partie, l'ailier commençant quant à lui sur le banc. C'est dans la suite logique des derniers mois, Paredes étant un indiscutable du onze de départ quand Di Maria ne vient que de revenir après plus d'un an d'attente et n'a pas spécialement brillé lors de son entrée en jeu contre le Paraguay il y a quelques jours.

Mais ce qui complique ce déplacement au Pérou est bien le contexte. En théorie, jouer à Lima est un peu plus simple que de se déplacer en Uruguay mais la situation sur place est très tendue suite à la récente accession au pouvoir de Manuel Merino après la destitution du président Martin Vizcarra. Le pays a connu de tels troubles que le député centriste Francisco Sagasti a finalement été élu président intérimaire du Pérou par le Parlement pour calmer les choses et le Pérou a donc connu trois présidents en une semaine. Le match Pérou/Argentine a même été menacé pendant un temps mais il aura bien lieu, dans un pays qui n'a pas vraiment la tête au football.

La composition de l'Argentine :

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.


News 

Aujourd'hui

mercredi 25 novembre

mardi 24 novembre

lundi 23 novembre

dimanche 22 novembre

samedi 21 novembre

vendredi 20 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux