Article 

Des ambitions à la hausse avec les Bleus pour Kimpembe ?

Publié le mercredi 2 septembre 2020 à 19:45 par Arthur Verdelet
Acteur majeur du « Final 8 » de Ligue des champions avec le PSG et appelé à former la charnière parisienne aux côtés de Marquinhos après le départ de Thiago Silva pour Chelsea, Presnel Kimpembe peut également rêver d’un rôle de premier plan avec l’équipe de France.

Depuis sa première sélection le 27 mars 2018 face à la Russie, lorsqu’il était entré en jeu à dix minutes du terme à la place d'un Samuel Umtiti alors indéboulonnable, Presnel Kimpembe a bien changé et beaucoup appris. À désormais 25 ans, le titi parisien a grandi, mûri et est désormais de plus en plus sûr dans son jeu, que ce soit dans ses relances ou ses interventions défensives. Aux côtés de Thiago Silva et de Marquinhos, Kimpembe a emmagasiné de l’expérience, écouté et appliqué tout ce qu’on pouvait lui confier pour progresser.

À présent, une page se tourne avec le départ de « TS » et l’avenir s’annonce radieux pour le natif de Beaumont-sur-Oise, promis à l’axe gauche de la défense, en duo avec l'emblématique Marquinhos - ou une possible recrue selon le dénouement qu’aura ce mercato inédit et les inspirations de Thomas Tuchel cette saison. Un changement de statut au PSG qui doit désormais se traduire en équipe de France où il doit montrer à Didier Deschamps qu’il est devenu bien plus qu’une solution de rechange et qu’il est désormais digne de sa confiance, avec en ligne de mire une place de titulaire.

Pour cela, le Parisien pourra compter sur une importance en club en nette progression mais aussi sur un profil assez peu répandu. Pour cause, Deschamps s’appuie pour l’instant sur une charnière titulaire composée de Raphaël Varane et Clément Lenglet, un axial droitier et un gaucher, n’ayant sans doute pas perdu de vue sa préférence pour un duo de centraux bénéficiant chacun d’un pied fort différent. C’est dans cette optique que Kimpembe, second central gaucher le mieux placé dans la hiérarchie de l’EDF, peut nourrir de fortes ambitions pour les prochains mois.

Alors que l'ancien titulaire Samuel Umtiti est hors-course en raison de ses soucis physiques récurrents, l’objectif de Kimpembe est de concurrencer voire de dépasser dans la durée Lenglet pour s’installer comme l'axial gauche titulaire de la défense des Bleus. Dans cette optique, sa polyvalence et sa capacité à évoluer au sein de différents systèmes, dont ceux à trois centraux, pourraient peser également.

Pour cause, Deschamps semble prêt à tester de nouvelles choses lors de cette inattendue saison de préparation d’un Euro déplacé de juin 2020 à juin 2021. Parmi les envies du sélectionneur, on retrouve notamment le 3-5-2, déjà utilisé en novembre dernier en Albanie et au sein duquel Kimpembe occupait l’axe gauche, Lenglet jouant le rôle du libéro. Une tendance qui pourrait donc grandement profiter à Kimpembe au cours des nombreux rassemblements des prochains mois s’il confirme dans la durée les très bonnes choses aperçues ces derniers mois.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

jeudi 25 février

mercredi 24 février

mardi 23 février

lundi 22 février

dimanche 21 février

samedi 20 février

vendredi 19 février

jeudi 18 février

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux