Article 

L’Uruguay a adoré Manuel Ugarte, « le lion de Capurro »

Publié le dimanche 7 juillet 2024 à 16:27 par Philippe Goguet
Dans un quart de finale de Copa América qui a plus ressemblé à un combat de rue qu'à un grand match de football, l'Uruguay a pu compter sur Manuel Ugarte pour faire chuter le Brésil. Et tout le pays célèbre « le lion de Capurro ».

Malgré sept Coupes du Monde à eux deux, le Brésil et l'Uruguay n'ont pas vraiment offert un sommet du football la nuit dernière en quart de finale de la Copa América 2024. Pas le moindre but en 90 minutes, guère plus d'occasions franches et le nombre absolument délirant de... 41 fautes ! Un combat de rue, une lutte de tous les instants, marquée notamment par une expulsion très méritée pour Nández et plusieurs joueurs touchés physiquement. 

Un contexte qui a forcément bénéficié à la « garra charrùa » uruguayenne, même si c'est son gardien Sergio Rochet qui a surtout qualifié son pays lors de la séance de tirs aux buts. Mais quand il s'agit de combattre comme un fauve et de défendre son but comme si sa vie en dépendait, Manuel Ugarte était forcément dans son élément et il fait partie des trois joueurs les plus mis en avant par la presse locale, avec Rochet et son compère du milieu Valverde.

Le « león de Capurro » a mangé la Canarinha

Enfant du quartier de Capurro à Montevideo, le milieu du PSG voit son surnom de « león de Capurro » ressortir dans les médias locaux. Ses quinze duels gagnés en sont l'illustration parfaite et ce n'est pas son carton jaune pour une main volontaire alors qu'Endrick partait dans son dos qui va lui être reproché, bien au contraire puisque Referi le souligne plutôt à son crédit. « Son excellent marquage » est salué par Ovacion qui note « qu'il a été vu à plusieurs endroits du terrain pour aider ses coéquipiers »

Alors que Futbol.uy rappelle qu'il « a été le point d'ancrage de l'équipe dans sa moitié du terrain », il est également rappelé qu'il était « la première option dans la sortie de balle » et qu'il a su tenter sa chance d'une bonne frappe de l'extérieur de la surface. Ce ne sera pas sa dernière tentative du match puisque c'est lui qui a transformé le tir au but décisif qui a renvoyé le Brésil chez lui. Le león a mangé la Canarinha.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

vendredi 12 juillet

jeudi 11 juillet

mercredi 10 juillet

mardi 09 juillet

lundi 08 juillet

dimanche 07 juillet

samedi 06 juillet

vendredi 05 juillet

jeudi 04 juillet

mercredi 03 juillet

mardi 02 juillet

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee