Article 

Neymar leader du Brésil sur le terrain et du boycott en coulisses

Publié le samedi 5 juin 2021 à 18:09 par Philippe Goguet
Neymar est sur tous les fronts avec le Brésil : il a mené son équipe vers la victoire contre l'Equateur la nuit dernière avec un but et une passe décisive. Et en coulisses, il fait partie des leaders poussant au boycott de la Copa América dans un Brésil en pleine pandémie.

Opposé à l'Equateur la nuit dernière, le Brésil n'a pas tremblé et remporté sa cinquième victoire en cinq matches de qualification à la Coupe du Monde 2022. Le contexte est pourtant pesant autour de la Seleção avec de forts bruits concernant un départ prochain du sélectionneur Tite, remis en cause par le président de la Confédération. C'est d'ailleurs vers lui que les joueurs auriverdes se sont jetés après l'ouverture du score de Richarlison en seconde mi-temps, signe d'une équipe unie derrière son coach. Le Brésil s'est ensuite assuré la victoire dans les arrêts de jeu sur penalty, par l'inévitable Neymar.

Neymar a justement été l'un des meilleurs Brésiliens du match avec Lucas Paqueta et Richarlison. Si la star du PSG a d'abord eu du mal à se défaire du marquage adverse en première période, il est peu à peu parvenu à trouver des espaces au coeur du jeu et a finalement plus joué comme un milieu que comme un attaquant. On l'a ainsi retrouvé à gratter un ballon dans l'entrejeu avant de servir Richarlison pour l'ouverture du score et ce ne fut pas sa seule bonne passe de la soirée pour l'attaquant d'Everton. Neymar a aussi transformé un penalty, qu'on lui avait donné à retirer alors que le gardien l'avait arrêté mais s'était légèrement avancé. 

Neymar au coeur des discussions pour le boycott

Ce Neymar leader du jeu de la Seleção a aussi un grand rôle en coulisses. Depuis plusieurs jours, les joueurs brésiliens sont en lutte contre leur propre confédération et président : ils ne veulent pas jouer la Copa América 2021 qui a été délocalisée au Brésil, un pays encore très fortement touché par la Covid-19. Comme l'a dévoilé ESPN Brésil, Neymar, mais aussi quelques cadres comme Marquinhos, Thiago Silva, Danilo, Alisson et Casemiro, sont les leaders de la fronde. « On ne peut pas en parler mais tout le monde connaît notre position » n'a pas hésité à annoncer le milieu du Real après le match.

Les joueurs reprochent à la CBF de ne pas avoir été consultés dans le rapatriement de la Copa América au Brésil et les six leaders du groupe n'ont pas apprécié d'être mis devant le fait accompli. Alors que le peuple brésilien est lui-même clairement contre l'organisation de la compétition sur son sol vu l'état du pays, les joueurs de la Seleção sont déjà en contact avec ceux d'autres sélections pour prendre le pouls d'un éventuel boycott plus massif. Luis Suarez ou Edinson Cavani seraient également contre la tenue de la compétition mais d'autres joueurs plus modestes hésiteraient à rejoindre le mouvement. 

Si le Brésil est resté uni sur le terrain pour battre l'Equateur, les luttes internes entre les joueurs et le président de la fédération continuent alors que la Copa América est censée débuter le 13 juin prochain. Une compétition à laquelle Neymar ne semble pas si certain de participer.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

lundi 21 juin

dimanche 20 juin

samedi 19 juin

vendredi 18 juin

jeudi 17 juin

mercredi 16 juin

mardi 15 juin

lundi 14 juin

dimanche 13 juin

samedi 12 juin

vendredi 11 juin

jeudi 10 juin

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux