Article 

Une petite heure loin de ses standards pour Bernat avec l'Espagne

Publié le mardi 26 mars 2019 à 22:37 par Philippe Goguet
Juan Bernat a reporté le maillot de l'Espagne lors de la victoire à Malte ce mardi soir et le latéral du PSG a connu une soirée particulière. Titulaire comme ailier, l'habituel latéral gauche est sorti après 55 minutes seulement et il a joué à la fois très haut sur le terrain et très souvent dans l'axe.

L'équipe d'Espagne a confirmé sur la pelouse  de Malte son bon début de qualification pour l'Euro 2020 avec une deuxième victoire en deux matches après la Norvège samedi (2-1). Face à une équipe très défensive et limitée, c'est l'ouverture du score qui allait décider de l'issue du match et Morata s'en est joliment chargé en milieu de première période, convertissant en but une longue ouverture d'un bel enchaînement. L'attaquant de l'Atlético va s'offrir un doublé en seconde période d'une tête imparable dans les 6m et le sort du match était réglé.

Du côté parisien, c'est surtout le match de Juan Bernat qui était scruté de près, le latéral parisien faisant son retour en sélection après plus de trois ans d'absence. Le gaucher était titulaire pour cette rencontre à Malte, mais dans un rôle inattendu d'ailier gauche, Gaya étant le latéral un cran plus bas. Les deux hommes vont d'ailleurs beaucoup combiner en début de match, avec Saul Niguez au milieu pour former un triangle, et le Parisien se montre dans le jeu court avec sa fiabilité technique habituelle. Les combinaisons sont fluides mais ne donnent pas grand-chose de concret pour autant, Morata étant dur à trouver dans la très peuplée surface adverse.

Peu à peu, Bernat va toutefois se recentrer et il évolue alors plus comme un attaquant de soutien très légèrement côté gauche plus que comme un ailier. Face à une équipe de Malte très resserrée, ce positionnement très axial ne sera pas forcément très heureux puisque Bernat se retrouve dans des zones qu'il connaît peu et appréhende mal. Ses touches de balle superflues que l'on peut voir avec le PSG sont encore plus visibles alors que le jeu a besoin d'être accéléré et il fait en outre régulièrement des choix discutables. Sans être mauvais ni particulièrement pénalisant pour son équipe, il montre surtout qu'il n'est pas un joueur du dernier tiers du terrain et il peine d'ailleurs à se mettre dans le sens du jeu, apparaissant plus souvent dans le sens de son but que le contraire.

Après s'être plaint du haut de la cuisse à la demi-heure de jeu, Bernat sort d'ailleurs dès la 55ème sans qu'il soit pour l'heure possible de savoir si c'est pour cette raison physique ou en raison d'un réajustement tactique vu que c'est l'ailier basque Iker Muniain qui l'a remplacé. Pour un retour, il aura toutefois largement fait le job, surtout à un poste qui n'est pas le sien.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 26 janvier

lundi 25 janvier

dimanche 24 janvier

samedi 23 janvier

vendredi 22 janvier

jeudi 21 janvier

mercredi 20 janvier

mardi 19 janvier

lundi 18 janvier

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux