Article 

Les premiers pas de Rafinha et Kean en chiffres

Publié le dimanche 18 octobre 2020 à 19:21 par Thibaut Brossard
Arrivés en toute fin de mercato, Moise Keane et Rafinha ont profité des différentes blessures, suspensions et joueurs laissés au repos pour être titularisés d’entrée à Nîmes. Retour en chiffres sur cette double entrée en matière prometteuse.

Le Brésilien Rafinha a forcément le plus marqué les esprits vendredi soir. Tout d’abord en provoquant, bien malgré lui, l’expulsion de Loic Landre dès la 12e minute (grosse semelle dans les côtes), mais surtout en délivrant cette délicieuse passe décisive pour Mbappé lancé en profondeur (32e) pour l’ouverture du score. Une belle manière de répondre d’entrée à son supposé manque d’impact offensif !

En plus de sa passe décisive, il a délivré deux autres passes clés, ce qui en fait le deuxième total le plus important de la partie derrière les 7 key passes de Sarabia, en ne jouant même pas une heure.

Son nombre de ballons joués (59) reste important et aurait pu frôler les 100 s’il était resté sur le pré tout le match. Il lui aura en tous cas permis de faire étalage de toute sa technique, comme en témoigne son taux de réussite aux passes (88.5 %). Il a également réussi 1 passe longue (sur 1 tentée) et 1 dribble (sur 1 tentative également).

Défensivement, il a montré de la bonne volonté malgré ses limites physiques du moment. Il a récupéré 6 ballons, ce qui constitue le quatrième total de la rencontre côté parisien.

Il est également l’auteur de 9 actions de pressing (4e total de l’équipe) dont 4 réussies. Ses efforts défensifs l’ont d’ailleurs conduit à commettre deux fautes dont une qui lui a valu un carton jaune. Un bilan très positif que son entraîneur avait d'ailleurs souligné dans sa conférence de presse d'après-match. 

L’évaluation est plus mitigée pour Moise Kean dans un rôle plus ingrat, d’avant-centre de surface dans le 4-3-3 parisien. L’Italien n’a touché que 22 ballons, ce qui est dans la moyenne d’Icardi en 2019-2020 en Ligue 1 (21 toutes les 90 minutes).

Il a quand même frappé quatre fois au but pour le bilan suivant :

  • 1 tir cadré
  • 1 tir sur la barre
  • 2 tirs non cadrés

Les plus gros regrets concernent évidemment son face-à-face avec le gardien de la 39e où il se rate un peu et sa belle tête sur la barre en fin de match où il manque de réussite.

Stat intéressante : il a réussi les 10 passes qu’il a tentées. Cela en dit d’ailleurs autant sur sa bonne maîtrise technique que sur les difficultés parisiennes à associer l’avant-centre au jeu de passes. Il a par ailleurs réussi les deux dribbles qu’il a tentés, confirmant ainsi ses bonnes dispositions.

L’implication défensive fut elle minimaliste selon les données : aucun tacle ni dégagement et seulement 3 actions de pressing (1 seule réussie).

Pas mal de similitudes avec Icardi donc (peu de ballons joués, des tirs, un faible investissement défensif) mais plus de mobilité et de belles qualités techniques a priori. A revoir évidemment, dès mardi soir ?

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 
Match lié 


News 

Aujourd'hui

vendredi 30 octobre

jeudi 29 octobre

mercredi 28 octobre

mardi 27 octobre

lundi 26 octobre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux