Article 

Di Maria et Pochettino cités dans les Pandora Papers

Publié le vendredi 8 octobre 2021 à 11:00 par Rédaction
Aujourd’hui joueur du PSG, Angel Di Maria a vu son nom apparaître dans l’affaire des Pandora Papers. Il n’est pas le seul du club de la capitale à être inquiété par cette histoire puisque Mauricio Pochettino se retrouve également impliqué dedans, pour des faits antérieurs à son arrivée à Paris dans le cas du coach.

Un véritable scandale économique est en train d’éclater avec les Pandora Papers. Cette opération vise à mettre en lumière des documents confidentiels de cabinets d’avocats participant à la gestion de sociétés basées dans des paradis fiscaux. Et certains membres du PSG pourraient se retrouver au coeur de la polémique : Angel Di Maria et Mauricio Pochettino. Les deux sont cités pour des faits antérieurs à leur venue à Paris, mais bien cités quand même.

En effet, l’ailier droit argentin aurait manipulé 9.5 millions de dollars, soit un peu plus de 8 millions d’euros, en exploitant ses droits d’image à travers une société offshore située au Panama entre 2013 et 2017, comme l’explique le média argentin La Nacion. Angel Di Maria aurait placé l’argent généré avec des marques telles qu’Adidas et Coca-Cola sur un compte bancaire en Suisse.

Le joueur de 33 ans avait déjà écopé d’une amende de 2 millions d’euros par le fisc espagnol en 2013. Mais malgré cela, l’entité a continué ses opérations. L’entreprise serait ainsi encore active aujourd’hui. Néanmoins, Angel Di Maria a affirmé déclarer ses revenus aux autorités françaises comme il se doit.

Mauricio Pochettino, quant à lui, aurait créé une entreprise, Poinsettia Properties Ltd, dans les Îles Vierges britanniques en 2010. Cela aurait fait de lui l'un des directeurs techniques les mieux payés du monde à l'époque avec un salaire annuel d'environ 8 millions d'euros. Comme l’explique La Nacion, l’actuel entraîneur du PSG aurait entrepris ce projet pour ordonner le mouvement du patrimoine familial en vue d’une éventuelle succession, selon ses proches.

Le 16 mars 2010, l’ancien technicien de Tottenham a été nommé actionnaire unique de la société. Néanmoins, une semaine plus tard, le 23 mars, Mauricio Pochettino aurait cédé le contrôle de la société à Equity Trust Ltd, également enregistré aux Îles Vierges britanniques et dont les bénéficiaires sont sa femme et ses deux enfants. 

Pour le moment, Mauricio Pochettino n’a pas fait l’objet d’enquête judiciaire en Espagne pour fraude fiscale. L’entourage de l’entraîneur du PSG, lui, a affirmé que Poinsettia Properties Ltd était entièrement déclaré auprès des autorités, que ce soit en Espagne ou en Angleterre. Aujourd’hui, l’entreprise est dissoute, sur demande de Mauricio Pochettino en 2017.

Si pour le moment, les deux hommes n’ont pas été jugés coupables de fraude fiscale, l’affaire ne manquera sûrement pas d’entacher leur réputation, Di Maria ayant déjà été cité dans les Panama Papers il y a cinq ans de cela pour la même société offshore.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

mardi 07 décembre

lundi 06 décembre

dimanche 05 décembre

samedi 04 décembre

vendredi 03 décembre

jeudi 02 décembre

 

Soutenez-nous 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee
Réseaux sociaux