Article 

Aulas : «J'espère que ce sera la bonne année pour le PSG en Ligue des champions»

Publié le lundi 10 février 2020 à 9:25 par Jean Chemarin
En l'absence de Juninho, retenu au Brésil pour des raisons personnelles, Jean-Michel Aulas s'est présenté en zone mixte dimanche soir après la défaite 4-2 de son OL face au PSG. Si le président lyonnais s'est plaint de rejouer dès mercredi face à l'OM en Coupe de France et qu'il a critiqué la non-expulsion de Presnel Kimpembe, il a également souhaité au PSG d'aller loin en Ligue des champions cette année.

Jean-Michel Aulas avait trois regrets hier soir après la victoire 4-2 du PSG face à l'OL. D'abord celui d'être tombé face à un adversaire trop fort pour son OL. «Qu'aurait-il fallu faire ? Déjà, que le PSG soit moins fort. Parce qu'il est vraiment très très fort. J'espère que ce sera la bonne (année) pour le PSG en Ligue des champions parce que l'équipe est vraiment très complète», a confié le président lyonnais en zone mixte, avant de se plaindre de la non-expulsion de Presnel Kimpembe en fin de première mi-temps pour une grosse faute il est vrai sur Moussa Dembélé.

«On dira que je viens critiquer l'arbitre. Non. Simplement, j'essaie d'avoir une analyse objective, a glissé Aulas. Marçal se fait expulser à Nice, pas parce qu'il est dernier défenseur mais parce qu'il annihile une occasion de but bien moins évidente que celle d'aujourd'hui et c'est rouge. Là, c'est jaune... Bon, comme je n'ai jamais arbitré, je ne vais pas me permettre de porter un jugement sur l'action elle-même. Mais simplement, je peux comparer les deux actions, qui sont exactement identiques. Dans un cas, c'est rouge, dans l'autre, c'est jaune... Si le PSG avait joué à dix, évidemment, ça nous aurait aidé à mieux résister.»

Enfin, le président lyonnais a aussi regretté les nombreux joueurs blessés de son effectif : «J'ai beaucoup entendu dire qu'il y avait trois ou quatre absents au PSG. Nous, il nous manquait sept titulaires. Et comme ce sont des blessures graves, qui nous privent de ces joueurs depuis un certain temps et jusqu'à la fin de la saison, il faudrait avoir un peu moins de blessures, de casse. Et après, c'est difficile». Aulas espère en tout cas que ce match servira à son OL le 4 avril prochain en finale de Coupe de la Ligue face au PSG : «On a beaucoup appris en vue de cette finale», a-t-il lâché.

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Match lié 


News 

Aujourd'hui

jeudi 17 septembre

mercredi 16 septembre

mardi 15 septembre

lundi 14 septembre

dimanche 13 septembre

samedi 12 septembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux