Article 

Dembélé, milieu plutôt qu'ailier au PSG ?

Publié le vendredi 24 novembre 2023 à 8:56 par Maxence Venot
Arrivé du Barça cet été, Ousmane Dembélé peine à pleinement convaincre à cause de son manque d'habilité devant le but. Pourtant, même s'il n'a toujours pas marqué, l'ailier français participe davantage au jeu parisien que lors de ses années précédentes tout en continuant d'apporter du danger devant.

Arrivé contre cinquante millions d’euros cet été en provenance du FC Barcelone, Ousmane Dembélé peine encore à convaincre pleinement. S’il arrive à faire des différences individuelles et à amener du danger devant le but adverse, l’international français n’a toujours pas trouvé le chemin des filets avec le maillot du PSG. Pourtant, l’ailier de 26 ans a déjà tiré 32 fois cette saison avec les Rouge et Bleu. 

Dans son édition du jour, L’Équipe démontre qu’Ousmane Dembélé n’est plus le même joueur au PSG qu’au FC Barcelone. Les actions du néo-Parisien commencent bien plus tôt et son travail s’apparente davantage à celui d’un milieu de terrain qu’un pur ailier. Dans la philosophie de jeu de Luis Enrique basée sur la possession, le natif de Vernon participe grandement à la progression du jeu bien avant le dernier tiers adverse.

Sa participation au jeu a explosé

Par rapport à la saison passée en Catalogne, où il était un ailier qui collait la ligne, Ousmane Dembélé a augmenté de 80% son nombre de passes vers l’avant cette saison tandis que son nombre de ballons touchés dans les deux premiers tiers du terrain ont augmenté de 49%. Pour autant, son apport dans les 30 derniers mètres adverses n’a pas baissé puisque l’ancien Rennais est le joueur ayant donné le plus d’avant-dernières passes avant un but dans les cinq grands championnats (5) selon L’Équipe.

Cette dangerosité dans le camp adverse a récemment été mise en lumière par le CIES, qui a établit un premier classement dans cette saison 2023/2024, récemment et Ousmane Dembélé, fort de 2,45 passes clés par match en moyenne, était le joueur qui initiait le plus d’occasions en Europe selon les chiffres de l’Observatoire du football et son indice de création basée, notamment, sur les passes décisives attendues et les passes clés.

Une relation particulière avec Hakimi

Dans cette large possession parisienne cette saison, Ousmane Dembélé participe donc davantage au jeu des Rouge et Bleu et chercher à le faire avancer. Le numéro 10 parisien ne se contente plus seulement de faire des appels en profondeur et de dribbler mais se mue aussi en passeur pour Achraf Hakimi. Avec la grosse activité du latéral marocain dans le couloir droit, l’ancien joueur de Dortmund a quelqu’un avec qui combiner, jouer en une-deux, et qu’il peut lancer en profondeur grâce à sa qualité de passes.

Aligné sur l’aile droite du 4-3-3 mouvant en 4-2-4 de Luis Enrique, Ousmane Dembélé n’est plus l’ailier qui ne fait que coller la ligne de touche, provoquer et redonner vers l’arrière. L’international français vient chercher les ballons plus bas et tente de gagner des mètres avec, sans pour autant arrêter d’apporter du danger dans la surface adverse. S'il n'a toujours pas marqué le moindre but, le joueur formé au Stade Rennais reste important dans le onze de Luis Enrique. Il a d'ailleurs été titularisé 12 fois sur 15 rencontres parisiennes cette saison.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 

News 

Aujourd'hui

dimanche 03 mars

samedi 02 mars

vendredi 01 mars

jeudi 29 février

mercredi 28 février

mardi 27 février

lundi 26 février

dimanche 25 février

samedi 24 février

vendredi 23 février

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee