Article 

Kimpembe : « Rien n'est encore fait ni terminé »

Publié le dimanche 22 novembre 2020 à 12:55 par Philippe Goguet
Interrogé par Téléfoot alors qu'il était en équipe de France, Presnel Kimpembe est revenu sur la saison du PSG et a rappelé qu'il n'était pas trop tard pour faire passer le club dans le positif. Il a aussi affirmé ses hautes ambitions, tant avec le PSG qu'en équipe de France.

Capitaine à Monaco (2-3), Presnel Kimpembe revenait tout juste de dix jours en équipe de France, une période au cours de laquelle il s'est confié à Téléfoot. Avec les Bleus, il a notamment réalisé un gros match contre le Portugal de Cristiano Ronaldo au stade de la Luz de Lisbonne (1-0), un stade qu'il connaît désormais très bien : « Quand je suis arrivé, j'ai tout de suite dit à Kylian que c'était le stade où on a joué pendant le Final 8, cela m'a forcément rapporté des bons et des mauvais souvenirs. »

Le Parisien de 25 ans s'est surtout affirmé comme un possible titulaire de cette équipe de France, prenant des allures de patron qu'il réfute toutefois : « C'est un bien grand mot. On sait que, dans cette équipe de France, il y a beaucoup de concurrence. C'est un objectif de pouvoir enchaîner les matches ici comme je l'avais dit dans le passé et pourquoi pas être un titulaire à l'Euro. » Un statut que Didier Deschamps semble prêt à lui donner, le sélectionneur saluant sa progression : « Kim' est là, il faut veiller quand même qu'il garde la concentration et la lucidité mais c'est très bien ce qu'il a fait. »

« J'ai essayé de gommer un petit peu les petits défauts que j'ai, de prendre des risques »

Le défenseur central gaucher a clairement passé un cap depuis quelques mois et il explique qu'il a notamment progressé « dans la concentation. J'ai essayé de gommer un petit peu les petits défauts que j'ai, de prendre des risques. Comme me le dit souvent le coach (Didier Deschamps), je suis avant tout défenseur donc quand il y a des situations chaudes, il faut savoir dégager le ballon et c'est ce que j'essaye de faire, de moins me prendre la tête, de jouer plus simple. »

Si sa saison est bonne jusque-là, il ne sera malheureusement pas présent pour le déjà décisif PSG/Leipzig de mardi soir car expulsé à la toute fin du match aller. Alors que la pression est forte sur des Parisiens qui doivent absolument s'imposer, le vice-capitaine Kimpembe reste calme et serein : « La saison est longue et on a beaucoup d'objectifs. Rien n'est encore fait ni terminé. On a encore le temps, entre guillemets, de pouvoir faire les choses bien. »

Paris se cherche une défense centrale en ce début de saison et Kimpembe va aussi être interrogé sur le nom du joueur avec lequel il préfère être associé, son entraîneur ayant multiplié les essais ces derniers mois : « Moi, je n'ai pas de préférence, c'est le coach qui aligne son équipe et on est à disposition du coach. On respecte ses choix. S'il met Dani(lo) dans l'axe, ce sera Dani, s'il met Marqui', ce sera Marqui' et s'il met Sergio Rico, ce sera Sergio Rico et voilà. Il faut pouvoir s'adapter et on continue comme ça. »

Et ce flou en défense côté parisien ne freine nullement les ambitions du champion du monde : « Que ce soit en Ligue des champions avec le PSG ou ici en équipe de France, l'objectif est de tout gagner. Tout. »

Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.
Joueur(s) lié(s) 


News 

Aujourd'hui

jeudi 03 décembre

mercredi 02 décembre

mardi 01 décembre

lundi 30 novembre

dimanche 29 novembre

samedi 28 novembre

 

Soutenez-nous 
Réseaux sociaux