Article 

La région Île-de-France va aider le PSG pour son nouveau stade

Publié le samedi 10 février 2024 à 9:54 par Philippe Goguet
Après l'annonce du PSG de vouloir quitter le Parc des Princes en raison du refus de la Mairie de Paris de lui vendre, la région Île-de-France n'a pas hésité à annoncer son aide pour trouver un terrain au club de la capitale dans sa volonté de construire un nouveau stade.

Le président du PSG Nasser a annoncé ce jeudi en marge du comité exécutif de l'UEFA que le PSG allait quitter le Parc des Princes à moyen terme, la mairie de Paris refusant de vendre le stade au club malgré une décennie de négociations entre les deux parties. La région Île-de-France a très vite marqué sa différence de comportement envers le club parisien par rapport à ce que fait la ville et sa maire Anne Hidalgo, soutenue dans sa position par le Conseil de Paris.

Rivale de longue date, la présidente (LR) de la région Île-de-France Valérie Pécresse a tenu un discours bien différent et tendu la main au PSG dans les colonnes du journal régional Le Parisien en expliquant qu’« on ne peut pas laisser le PSG dans l’impasse ». Elle souhaite notamment « ouvrir toutes les possibilités pour un stade » dans la région, même si le PSG souhaite évidemment plutôt un terrain dans l'Ouest parisien, sa place historique et où se situe également son centre d'entraînement flambant neuf.

La Présidente de la Région Île-de-France annonce d'ailleurs qu'elle compte aider le PSG puisqu'elle annonce qu'elle va « saisir l’Établissement public foncier d’Île-de-France, qui gère toutes nos réserves foncières, pour lancer des recherches correspondant au cahier des charges du PSG ». À savoir au moins 50 hectares afin de placer un stade qui sera probablement autour des 70 000 places, mais aussi un complexe hôtelier à côté.

Cette mise à disposition des moyens de la région n'est toutefois pas un blanc-seing pour les ambitions immobilières du PSG puisque Valérie Pécresse a également édicté deux conditions pour le lieu du futur stade. Les élus locaux devront être d'accord et le stade devra être accessible en transports en commun : « On parle d’un horizon 2030, donc il faut avoir en tête le Grand Paris Express et Eole, par exemple. »

À cet instant,  le dossier le plus avancé semble être celui de Montigny-le-Bretonneux, au sein de l'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines. Le président local Jean-Michel Fourgous, lui aussi sous-étiquette LR, affirme d'ailleurs être en discussion avec la région sur ce point et travailler sur le dossier depuis un an, le jugeant « crédible ». Le lieu en question présente d'ailleurs l'avantage d'appartenir à la région qui en était la propriétaire et qui a repris la gestion en main il y a peu.


Vous pouvez retrouver les commentaires de l'article sous les publicités.

News 

lundi 26 février

dimanche 25 février

samedi 24 février

vendredi 23 février

jeudi 22 février

mercredi 21 février

mardi 20 février

lundi 19 février

dimanche 18 février

samedi 17 février

 

Soutenez CulturePSG 
Soutenez CulturePSG sur Tipeee